Un week-end parfait à domicile

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Un week-end parfait à domicile
Sur la séquence, l'attaquant Thomas Ethier vient d'inscrire le deuxième but du Drakkar en deuxième période. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar a complété un week-end parfait à domicile, samedi après-midi, quand il a pris la mesure des Remparts de Québec par la marque de 4-2 devant une bonne foule de 2 207 amateurs réunis au centre Henry-Leonard.

Après avoir inscrit une victoire écrasante de 11-4, la veille, sur le Titan d’Acadie-Bathurst, les membres de l’équipage ont amorcé la rencontre comme des déchaînés avec une mitraille de 22 lancers au but.

Les chandails rouges étaient partout sur la patinoire et ont disputé une première période du tonnerre, qui ne se serait pas terminée 1-0 sans les prouesses du gardien de but Kyle Jessiman.

L’ex-cerbère du Drakkar a été brillant et a limité les dégâts pour son équipe, qui n’était vraiment pas dans le coup avec trois maigres tirs au filet durant les 20 premières minutes de jeu.

Avantage numérique

Profitant d’un avantage numérique, Ethan Crossman a finalement percé la muraille de Jessiman, en fin d’engagement, quand son puissant tir frappé a déjoué le portier adverse dans la partie supérieure.

Les locaux sont revenus par l’entremise d’un autre jeu de puissance, au deuxième tiers, quand l’attaquant Thomas Ethier a habilement fait dévier un lancer du défenseur Pascal Corbeil.

Les vikings du navire ont gardé le contrôle durant la majeure partie du match. Le défenseur Yan Aucoin a même triplé l’avance des siens en début de troisième période à la suite d’une belle pièce de jeu du Russe Ivan Chekhovich.

Plutôt discrets, les visiteurs ont toutefois profité d’un avantage numérique et d’une maladresse en zone défensive pour répliquer avec deux buts rapides (l’ex-Drakkar Edouard St-Laurent), en 19 secondes d’intervalle, pour réduire la marque à 3-2.

Christopher Benoit

Première étoile du match, Christopher Benoit a ensuite rassuré son équipe, quelques minutes plus tard, avec le but assommoir dans cette 40e victoire de la campagne.

« Christopher (Benoit) a réussi un très beau but, mais j’ai bien aimé la façon, dont le jeu s’est déroulé. Le travail a été fait en zone défensive et il a ensuite complété cette séquence offensive avec brio », a reconnu le pilote Martin Bernard.

L’entraîneur-chef a bien apprécié la première période. « Les joueurs ont amorcé le match en force. Ils étaient les agresseurs et ont été très intenses. Kyle (Jessiman) a été très bon pour limiter les dommages », a reconnu le dirigeant qui, malgré quelques mauvais revirements en zone défensive, dresse un bilan positif de la fin de semaine.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des