En consortium avec une firme de Québec – L’architecte Éric Lirette remporte un prix d’excellence

Par Charlotte Paquet 8:00 AM - 06 mars 2019
Temps de lecture :

Baie-Comeau – L’architecte Éric Lirette de Baie-Comeau vient de remporter un bel honneur sur la scène provinciale. En consortium avec la firme St-Gelais Montminy de Québec, il a raflé le prix d’excellence Cecobois dans la catégorie Ossature légère pour le projet du CLSC Naskapi à Kawawachikamach, près de Schefferville sur la Côte-Nord.

Quinze projets en bois ont été récompensés lors de la sixième édition du gala des Prix d’excellence Cecobois, tenue le 21 février au Palais Montcalm à Québec. Cecobois, l’acronyme de Centre d’expertise sur la construction commerciale en bois, a comme mission de supporter et de faciliter l’usage accru du bois en construction multifamiliale et non résidentielle au Québec.

M. Lirette accueille avec une grande fierté ce prix qui, dit-il, « donne une belle visibilité et la reconnaissance dans le milieu ». C’est la première fois qu’il est ainsi honoré. Il n’avait jamais soumis de dossier de candidature auparavant.

Le professionnel a aussi grandement apprécié sa présence au gala. « C’est agréable, tu vois les beaux projets qui se font », souligne-t-il, en référence aux magnifiques réalisations primées.

06
Les constructions de bois gagnent de la popularité au fil des ans, selon l’architecte. La concrétisation du projet de Kawawachikamach en est un bon exemple. « Toute l’ossature est en bois. Les planchers sont en bois. Il y a des fermes de bois. C’est comme une grosse maison », indique-t-il.

Le projet a été terminé en 2017. Le CLSC est bâti en quatre ailes, chacune ayant sa vocation particulière. Il est question de l’administration, des services sociaux, des soins de santé et du volet technique.

Dans le texte accompagnant la remise du prix, Cecobois écrit : « Forgé dans les défis du Nord, le projet constitue un geste significatif par rapport au climat. (…) Sa forme complexe issue d’une étude climatique du vent montre d’ailleurs une belle adaptation à sa géographie ».

La firme Éric Lirette architecte s’est associée avec St-Gelais Montminy architectes de Québec pour soumissionner à l’appel d’offres public. La valeur du contrat frise les 13 M$. Trois soumissionnaires avaient été retenus, mais c’est à l’étape de l’entrevue que le tout s’est joué en faveur du consortium.

Les deux associés dans le consortium ont plusieurs réalisations conjointes à leur actif, notamment la construction d’un dispensaire à Schefferville.

Partager cet article