Une journée de plus à quai pour l’Apollo

Par Charlotte Paquet 8:54 AM - 07 mars 2019
Temps de lecture :

On aperçoit l’Apollo au quai de Baie-Comeau il y a une dizaine de jours. Photo Alain Vaillancourt

Baie-Comeau – Il faudra finalement attendre une journée de plus au moins avant que l’Apollo reçoive le feu vert pour reprendre la mer entre Matane et la Côte-Nord.

Mercredi, l’inspection du navire a démontré que la chaleur dégagée par les travaux de réparation de la coque avait causé des torts à d’autres composantes.

« La réparation comme telle de la coque a été bien faite », assure le porte-parole de la Société des traversiers du Québec, Alexandre Lavoie. Il explique que la chaleur provenant des travaux de soudure a cependant fait prendre de l’expansion au métal, entraînant des problèmes d’ajustement de l’un des systèmes de verrouillage de la porte avant.

L’équipe de la STQ doit apporter les correctifs nécessaires jeudi et les soumettre le même jour au test des inspecteurs du Bureau d’inspection et de certification Veritas, organisme reconnu par Transports Canada.

L’Apollo pourrait donc recevoir dès aujourd’hui l’aval pour reprendre du service à la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout.

Soulignons que les travaux de réparation de la coque sont terminés depuis mardi. Ils ont été effectués au quai de Matane.

Faut-il rappeler que le navire de relève temporaire est entré en service le 14 février entre Matane et Baie-Comeau. Le 25 février, il ralliait Godbout pour la première fois puisque les modifications nécessaires au débarcadère venaient d’être terminées. Or, l’Apollo a alors heurté le bout du quai, causant une énorme brèche à la coque.

 

 

Partager cet article