Québec investit près de 1 M$ dans quatre entreprises d’ici

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Québec investit près de 1 M$ dans quatre entreprises d’ici
On reconnaît le ministre Jonatan Julien, Pierre-André Morin (St-Pancrace), Julie Bérubé (Granijem), Maryse Morneau (Délices de l’artisan), le ministre Pierre Fitzgibbon, Yves Tremblay (Délices de l’artisan), Luc Bérubé (Granijem), Richard Imbeault (Fransi) et Donald Bérubé (Granijem). Photo Le Manic

Baie-Comeau – Les ministres Pierre Fitzgibbon et Jonatan Julien étaient de passage dans la Manicouagan cette semaine. Outre plusieurs rencontres avec des élus et des gens d’affaires, les deux ministres ont annoncé des aides financières de près de 1 M$ à quatre projets d’entreprises de Baie-Comeau, des projets totalisant des investissements de plus de 1,9 M$.

Les délices de l’artisan, Granijem, Innovation Fransi et la microbrasserie St-Pancrace sont les quatre entreprises visées par ce soutien. Les délices de l’artisan (subvention de 110 000 $ sur un projet de 352 500 $) ont pu compléter l’acquisition d’un bâtiment et d’équipements spécialisés. Chez Granijem (200 963 $ sur 487 398 $), il s’agit plutôt de réfection d’un bâtiment et l’acquisition d’une scie à granit à contrôle numérique automatisé.

« Cette acquisition nous permet d’accéder à des marchés où nous n’étions pas auparavant », a souligné le copropriétaire de Granijem, Julie Bérubé.

Quant à la copropriétaire des Délices de l’artisan, Maryse Morneau, elle a souligné avec émotion que le nouveau bâtiment acquis avec le support financier de Québec permet d’accroître la productivité et d’offrir des postes de travail ergonomiques au personnel. Mme Morneau ambitionne de distribuer son pain dans l’ensemble de la Côte-Nord.

Pour ce qui est des autres subventions, la microbrasserie a reçu 55 000 $ sur un projet de 148 500 $ pour l’acquisition d’équipements. Chez Fransi, (626 656 $ sur 929 240 $), le dossier concerne l’obtention d’un brevet pour le développement d’un nouveau produit.

Diversification importante

Pour M. Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation, les quatre projets retenus étaient les plus mobilisateurs en matière de création de valeur et d’innovation. « Ça permet aussi de la diversification, tellement importante pour l’économie de la Côte-Nord », a-t-il lancé.

Le ministre s’est dit au passage préoccupé par l’écart de productivité du Québec avec le reste du Canada et les États-Unis. Il souligne donc que la réduction de cet écart passe par des investissements en innovation. « Les quatre projets soutenus, c’est ça, l’innovation », a-t-il argué.

« Ce sont quatre entreprises de la région qui démontrent une belle croissance », a ajouté son collègue Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la Côte-Nord, qui se dit « habité » par la Côte-Nord depuis sa nomination comme ministre responsable. Il en était d’ailleurs à une quatrième visite dans la région.

M. Julien a aussi soutenu que les programmes d’aide financière à l’appui de ces projets sont d’une grande importance pour la région. « On dit au gouvernement que le développement des régions est important, mais il faut aussi l’incarner », de déclarer le ministre.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des