Le Drakkar l’emporte et conserve la tête

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar l’emporte et conserve la tête
Sur la séquence, le Russe Ivan Chekhovich vient d'inscrire son 43e but de la campagne en deuxième période. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar a de nouveau fait durer le suspense jusqu’à la toute fin, vendredi soir, quand il a pris la mesure de l’Océanic de Rimouski par le pointage de 6-4 devant 2 331 spectateurs réunis au centre Henry-Leonard.

Victorieux dans le premier match de ce programme double face aux Rimouskois, les membres de l’équipage ont encore joué avec le feu, mais sont finalement parvenus à tenir le coup dans ce 49e triomphe de la campagne.

Un triomphe nécessaire pour conserver les commandes du classement de la conférence de l’Est avec toujours un point de priorité sur les Mooseheads d’Halifax, qui l’ont emporté, en fusillade, face aux Sea Dogs de Saint John.

En avance 4-1 après 40 minutes de jeu, les locaux ont connu une baisse de régime dès le début du troisième tiers pour donner l’occasion aux visiteurs de revenir en force avec deux buts sans riposte.

Ethan Crossman

Le vétéran Ethan Crossman a ensuite profité d’un jeu de puissance, en milieu d’engagement, pour redonner une avance de deux buts aux siens avec son 19e filet de la campagne marqué avec un tir sur réception.

Les protégés de Serge Beausoleil ont toutefois relancé le débat à 5-4 avec moins de trois minutes à faire, mais n’ont pas été en mesure de compléter cette belle remontée de troisième période.

L’Océanic a tenté le tout pour le tout en fin de match en retirant son gardien de but à la faveur d’un sixième attaquant. La stratégie ne s’est pas avéré payante.

Le capitaine du Drakkar Gabriel Fortier s’est emparé d’une rondelle libre en zone centrale pour foncer vers le filet déserté, mais un visiteur a écopé d’une punition sur le porteur de la rondelle et, selon les règlements, le but d’assurance a été accordé automatiquement.

Performance satisfaisante

« Cela a été plus difficile durant six ou sept minutes après leur deuxième but. Les gars ont joué plus sur les talons, mais pour le reste du match, la performance globale a été satisfaisante », a reconnu l’entraîneur-chef Martin Bernard.

Conscient de l’enjeu de cette rencontre, le pilote du navire a vu de bonnes choses. « Les joueurs ont été engagés durant la majeure partie du match et quand ils jouent dans notre identité, les résultats sont là. Nous continuons de mettre de la pression sur Halifax et il nous reste un gros match à disputer. »

Gabriel Fortier a inscrit un doublé dans la conquête. Samuel L’Italien, Ivan Chekhovich (il a ajouté deux mentions d’aide) et Thomas Ethier ont complété le pointage pour les vainqueurs.

Jimmy Huntington (son 40e), Ludovic Soucy, Carson MacKinnon et Radim Salda ont sonné la riposte face au gardien de but Alex D’Orio qui, malgré les quatre buts accordés, a réalisé plusieurs arrêts importants durant l’affrontement.

En vitesse

Avec les six buts à la feuille de pointage, le Drakkar a fracassé la barrière des 300 buts marqués et enregistre un nouveau record d’équipe pour la moyenne de buts marqués par match… L’entraîneur-chef de l’Océanic Serge Beausoleil n’a pris aucune chance en laissant de côté son meilleur marqueur Alexis Lafrenière de même que l’attaquant russe Dmitry Zavgorodniy…Auteur d’un coup salaud à l’endroit de Jordan Martel, le défenseur rimouskois Vincent Martineau a été chassé du match en première période…Les deux équipes se retrouvent, samedi après-midi, pour la dernière partie en saison saison régulière.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des