La Manicouagan prendra d’assaut l’Assemblée nationale mercredi

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
La Manicouagan prendra d’assaut l’Assemblée nationale mercredi
Le maire Yves Montigny et le préfet Marcel Furlong, avec une partie de la délégation qui se rendra à Québec mercredi rencontrer plusieurs ministres du gouvernement Legault. Photo courtoisie

Baie-Comeau – La Manicouagan débarquera en force à l’Assemblée nationale mercredi. Pas moins d’une trentaine d’élus, gens d’affaires et acteurs du monde socioéconomique débarqueront pour rencontrer plusieurs ministres et autres élus québécois.

Cette mission, nommée Baie-Comeau en tête, servira à mousser les enjeux et projets de la région, « des projets mobilisateurs pour lesquels nous voulons les informer de façon personnelle et pour lesquels nous voulons que le gouvernement s’investisse », a lancé le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, lors du dévoilement de cette délégation lundi.

« La région se prend en mains depuis quelques années et maintenant, il faut en informer le gouvernement », d’enchaîner Marcel Furlong, préfet de la MRC de Manicouagan, qui indique que la délégation parlera notamment de forêts, d’enseignement supérieur, de centres de recherches ainsi que d’affaires municipales et culturelles.

Le préfet a rajouté au passage que « l’image projetée par les problèmes avec le traversier, c’est loin d’être représentatif de la vigueur de notre communauté ».

Les rencontres avec les différents ministres qui seront interpellés lors de cette journée ont été facilitées par le ministre responsable de la Côte-Nord, Jonatan Julien, a indiqué M. Furlong. Des discussions auront aussi lieu avec les chefs des partis d’opposition.

En fin de journée, la délégation monopolisera le restaurant de l’Assemblée nationale, le Parlementaire, pour un 5 à 7 où sont conviés les députés du gouvernement et des partis d’opposition « pour parler plus en détails des projets qui auront été évoqués », de souligner M. Montigny.

Lors de ce 5 à 7, la délégation manicoise sera accompagnée de représentants des grandes entreprises de la région, comme Produits forestiers Résolu et Alcoa, ainsi que de ceux de Mason Graphite et les Métaux Canadiens, qui ont tous deux des projets d’usine à Baie-Comeau.

Faire comprendre la réalité

Pour le maire Montigny, un des éléments importants de cette journée de rencontres « est de bien faire comprendre la réalité de Baie-Comeau aux nouveaux élus du gouvernement pour qu’ils comprennent bien les enjeux, notamment le lien entre le port et le projet QcRail ainsi que l’importance d’accroître les services universitaires ».

Le préfet Furlong a pour sa part précisé que si l’un des objectifs de cette mission est d’informer le gouvernement sur les projets régionaux, « on va aussi s’informer auprès du gouvernement pour savoir comment réaliser nos projets, quelle voie prendre ».

Un budget estimé à 17 000 $ est nécessaire pour mener à bien cette démarche, pilotée par Innovation et développement Manicouagan, en collaboration avec la MRC, la Ville de Baie-Comeau et la Chambre de commerce de Manicouagan. Des gens de Pessamit seront aussi de la partie.

Partager cet article

2
Laissez un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
guy bernatchezGeorges Avoine Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Georges Avoine
Invité
Georges Avoine

Et le Pont sur le Saguenay pour ouvrir la voie…On passe par Chicoutimi ???

guy bernatchez
Invité
guy bernatchez

Le traversier c’est une chose mais le gros sujet à discuter c’est vraiment le pont sur le Saguenay. j’espère que vous aller en parler et en reparler pour qu’il finisse par comprendre que ca prend un pont. Si on veux développer la côte-nord il faut commencer par avoir les infrastructures nécessaires pour que les projets se réalisent enfin. Moi je pense qu’on est vraiment rendu là. La solution c’tun pont. TOUTE LA POPULATION VEUX UN PONT C’EST IMPORTANT.