Le Drakkar reprend les commandes de la série

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar reprend les commandes de la série
Inspiré par une solide performance de son gardien de but Alex D'Orio (39 arrêts), le Drakkar a signé une victoire importante de 5-2, vendredi soir, face aux Wildcats de Moncton. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Inspiré en attaque par Ivan Chekhovich et en défense par son gardien de but Alex D’Orio, le Drakkar est revenu en force, vendredi soir, quand il a disposé des Wildcats de Moncton par la marque de 5-2 devant 4 857 amateurs réunis au Centre Avenir.

Grâce à ce deuxième triomphe en trois sorties à l’étranger, les vikings du navire ont repris les devants 3-2 dans leur série huitième de finale, qui se poursuivra sur la glace du centre Henry-Leonard, lundi soir.

Les visiteurs ont débuté le match de la mauvaise façon en écopant d’une punition après seulement 27 secondes d’écoulées, mais les locaux ont été incapables d’en profiter face à un gardien de but en très grande forme.

Confronté à 41 lancers, dont 30 au cours des deux premières périodes, le grand numéro 34 a multiplié les arrêts clés et n’a rien voulu savoir pour permettre à son club de se faufiler.

Le brio de leur homme masqué a inspiré les membres de l’équipage, qui ont fait preuve d’opportunisme en se forgeant une avance de 3-0 sur seulement 11 tirs au cours de l’engagement initial.

Le numéro 13

Le Russe Ivan Chekhovich a porté un dur coup aux chats sauvages quand il a inscrit son deuxième filet de la rencontre après seulement 23 secondes d’écoulées au deuxième tiers. Ce but a d’ailleurs chassé du match le gardien partant Francis Leclerc, victime de quatre buts sur 12 lancers.

En avance 4-0 après 40 minutes, les visiteurs ont vu l’ennemi revenir avec deux buts, mais ce ne fut pas suffisant pour la troupe de John Torchetti, qui a manqué de temps.

« Les joueurs ont très bien réagi et se sont bien ajustés à la suite de notre dernier match. Notre gardien a fait les gros arrêts et c’est une grosse victoire », a commenté le pilote Martin Bernard, qui était toutefois en beau fusil après la rencontre.

L’entraîneur-chef est revenu sur le cas de son attaquant russe Yaroslav Alexeyev, qui a quitté le match sur une civière en troisième période à la suite d’une mise en échec douteuse du défenseur Aleksi Anttalainen, expulsé de la partie après avoir écopé d’une punition majeure.

Le numéro 23 du Drakkar a foncé tête première dans la bande. « Toute la saison, on nous passe des messages et des vidéos sur la protection des joueurs et de voir des gestes comme ceux de mercredi (Jonathan Aspirot) et de ce soir, c’est très difficile à comprendre et à accepter », a résumé Bernard en se tournant la langue plus d’une fois.

En vitesse

Avant d’être victime de ce coup sournois, Yaroslav Alexeyev avait touché la cible en première période tout comme Shawn Element…Ethan Crossman a complété le pointage dans un filet désert…Alexander Khovanov et Adam Capannelli ont répliqué pour les perdants…Limité à 22 mises au jeu gagnées en 62 tentatives, mercredi dernier, le Drakkar a très bien réagi dans le cercle des mises au jeu avec 36 mises remportés contre 28, dont 16 en 20 au cours de la première période.

Partager cet article

1
Laissez un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Georges Avoine Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Georges Avoine
Invité
Georges Avoine

BRAVO…BRAVO…ET TROIS FOIS BRAVO…