Claudine Coulombe remporte un prestigieux concours à Pour l’amour du country

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Claudine Coulombe remporte un prestigieux concours à <i>Pour l’amour du country</i>
Claudine Coulombe vient de remporter le concours Voulez-vous chanter à Pour l’amour du country, auquel 350 personnes ont participé. L’artiste de Chute-aux-Outardes voit cet honneur comme une belle tape dans le dos. Photo courtoisie

Baie-Comeau – Claudine Coulombe est aux anges. L’interprète de Chute-aux-Outardes vient de remporter le concours Voulez-vous chanter à Pour l’amour du country. Cet honneur lui assure une participation à la prochaine saison de l’émission de télévision du même nom animée par Patrick Norman sur ARTV.

« Je suis vraiment contente, heureuse et fière de représenter la Côte-Nord », lance celle qui est débarquée dans la région voilà cinq ans en provenance de sa région natale, le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Elle remercie le public d’avoir voté pour elle. Ce vote, qui s’est échelonné sur deux semaines, comptait pour 40 % de sa note finale, tandis que celui du jury comblait la différence.

Le concours existe depuis quelques années déjà, mais l’artiste en a appris l’existence l’an dernier seulement. Cette année, elle a décidé de tenter sa chance quand elle a constaté la simplicité de l’inscription. Comme elle l’explique, il s’agissait de soumettre une chanson en format audio avec le nom de l’interprète et le nom de l’auteur.

Pas moins de 350 candidatures ont été reçues pour le concours, confirme-t-on du côté de l’organisation. Aussi, 6 000 personnes ont participé au vote du public. Dans les deux cas, il s’agit d’une hausse de 25 % de la participation moyenne des dernières années.

Choix de pièce

Claudine Coulombe a porté son choix sur Mon histoire, une pièce « qui raconte un peu ma vie ». Le texte est signé Éric Morin et la musique Billy Casey, de Chute-aux-Outardes. Mon histoire se retrouve sur l’album country rock qu’elle a enregistré il y a quatre ans.

Elle a choisi cette chanson parce que les amateurs de country l’aiment pour sa mélodie. « C’est une chanson de char. D’ailleurs, tout mon album, c’est un album pour rouler », assure-t-elle.

« Je me suis dit je vais envoyer ça dans l’univers et on verra. Deux semaines après l’envoi, quelqu’un de l’équipe m’a appelée pour me dire que je faisais partie des cinq finalistes », explique-t-elle. Elle a aussi appris que 2019 était une année record au chapitre des inscriptions. L’artiste parle de milliers de candidatures.

La suite des choses

À la mi-mars, Claudine Coulombe a reçu la bonne nouvelle : elle avait remporté le concours. On lui a même fait remarquer qu’elle détenait une bonne longueur d’avance sur les autres finalistes, ce qui est encore plus encourageant. L’organisation a dévoilé publiquement le nom de la personne gagnante le vendredi 29 mars. D’ailleurs, la photo de la récipiendaire se retrouve depuis sur la page couverture du compte Facebook de l’émission.

Le 9 juin, elle se rendra au studio de Pour l’amour du country, à Moncton au Nouveau-Brunswick, pour l’enregistrement d’une émission qui serait diffusée au cours de la prochaine saison. « L’équipe m’attend. Je vais chanter deux chansons », précise celle qui voit cela comme une belle tape dans le dos.

Évidemment, elle interprétera Mon histoire, la pièce qui lui a fait remporter le concours, mais aussi Prends ma main, dont le texte a été écrit par sa mère et la musique par elle.

Son histoire

Claudine Coulombe, qui enseigne le chant, a 45 ans. À l’âge de 28 ans, elle a été atteinte d’un cancer de la glande thyroïde, organe qu’elle a dû se faire enlever. Comme elle l’explique, le risque qu’elle ne puisse plus chanter après l’opération faisait partie des complications possibles.

« J’avais dit à mon médecin si tu manques mon opération, ne me réveille pas, car je n’aurai plus de raison de vivre si je ne peux pas chanter », se souvient-elle. Finalement, à son réveil, le chirurgien lui a appris la bonne nouvelle : elle pourrait continuer de chanter.
À son arrivée à Chute-aux-Outardes en 2014, elle a décidé de lancer sa propre école de chant, l’École à Clo. Ses élèves habitent la péninsule Manicouagan.

Depuis quatre ans, c’est à Claudine Coulombe que revient l’honneur d’interpréter la magistrale pièce Amazing Grace lors de la touchante cérémonie des luminaires du Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer, toujours tenue sur le coup de 22 heures au parc des Pionniers à Baie-Comeau.

Partager cet article

1
Laissez un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Jean-Luc Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jean-Luc
Invité

Excellente chanteuse avec une voix du tonnerre…! Bravo Claudine…