Météo de mars : rien pour écrire à sa mère

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Météo de mars : rien pour écrire à sa mère
Le météorologue Alexandre Parent considère que le mois de mars à Baie-Comeau a été « pratiquement dans les normales ». Photo courtoisie

Baie-Comeau – Dame nature s’est faite plutôt discrète en mars à Baie-Comeau. Météorologiquement parlant, elle n’a démontré réellement aucun écart de conduite notable, même si les précipitations, qu’elles soient sous forme solide ou liquide, ont été au-dessus des normales.

C’est à tout le moins la conclusion qu’en tire le météorologue de sensibilisation aux alertes chez Environnement et Changement climatique Canada, Alexandre Parent, à l’analyse du bilan météo du dernier mois. Il parle d’un mois « pratiquement dans les normales », soit les données moyennes colligées de 1981 à 2010.

À partir des 87 mm en équivalent en eau observés par Environnement Canada à partir de ses stations automatisées, M. Parent estime que la région immédiate a reçu une trentaine de centimètres de neige, alors que la normale est de 48.

Il est également tombé plus de pluie. Il est question d’une soixantaine de mm, ce qui correspond à deux fois et demie la normale.

Neige au sol

Le troisième mois de l’année s’est terminé 57 cm de neige au sol, ce qui est supérieur à la normale de 11 cm. Le 1er mars, il y en avait 67 cm avec un écart identique par rapport à la normale.

« On est encore en retard en terme de fonte », précise le météorologue. Les précipitations de neige plus intenses qu’à l’habitude depuis novembre 2018 expliquent la situation.

Fait à noter, la température moyenne du dernier mois s’est située à – 7,3 degrés Celsius. Elle est considérée dans la normale avec un écart à la baisse d’à peine 0,8 degré.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des