Croisières Baie-Comeau mise sur l’aventure

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Croisières Baie-Comeau mise sur l’aventure
Le MS Fram, un navire qui comptera 250 croisiéristes fervents d’aventure et de plein air, sera le premier navire de croisière à s’arrêter à Baie-Comeau en 2019. Photo Walter Jakobi

Baie-Comeau – Croisières Baie-Comeau vient de dévoiler la programmation de sa saison 2019 qui comptera 12 escales, soit significativement moins que les 21 de l’année précédente. L’organisme refuse toutefois de parler de décroissance et espère beaucoup des croisières d’aventure et de plein air, qui feront leurs débuts à Baie-Comeau cette saison.

Le premier navire de la saison, le MS Fram, sera d’ailleurs du type aventure et plein air. Il sera de passage dans nos eaux le 30 avril et le 4 mai, ce qui représente les escales les plus hâtives dans l’histoire de Croisières Baie-Comeau.

« Comme les bateaux sont plus petits, les croisières d’aventure et de plein air, c’est vraiment une option à travailler pour nous », a confié Viviane Richard, la présidente de l’organisme.

Si Mme Richard parle de dimension des navires, c’est parce que les plus gros doivent vivre avec une contrainte supplémentaire, soit les restrictions en lien avec la présence de baleines noires dans le Saint-Laurent. Les premières mesures avaient été mises en place en 2017.

« Jusqu’à maintenant, on était sur une lancée, mais il faut comprendre que les compagnies vendent leurs croisières deux ans à l’avance. Elles doivent tenir compte de la réglementation sur les baleines et elles partent du principe qu’il va y en avoir (des baleines). Elles prévoient donc moins d’escales parce que les bateaux doivent aller moins vite », a expliqué la présidente, soulignant au passage que la Gaspésie est encore plus touchée par ce phénomène que la Côte-Nord.

Viviane Richard a indiqué que les escales du Saint-Laurent « essaient de trouver la bonne façon » de s’entendre avec le gouvernement sur cette question, car ici comme ailleurs, « il y a toutes sortes de procédures à travers le monde pour la protection de ces baleines ».

Des habitués

Parmi la liste des navires qui accosteront à Baie-Comeau en 2019, on retrouve des habitués, comme le Pearl Mist (4 escales) et le Marco Polo (1 escale). On reverra aussi le CTMA Vacancier (2 escales), qui a fait ses premiers arrêts ici l’an dernier et qui a d’ailleurs servi, durant quelques semaines, de traversier entre Matane et la Côte-Nord.

« Chez CTMA, ils ont adoré leur expérience. Donc, ils répètent cette année », de faire valoir la présidente, ajoutant qu’à sa seconde escale, celle du 19 septembre, le navire passera la nuit à quai, une autre première pour l’escale baie-comoise.

« On est en train de leur préparer une activité au centre-ville en soirée afin que leur passage soit mémorable », a-t-elle enchaîné en rappelant qu’il est rare qu’un navire de croisière passe une nuit accosté.

Baie-Comeau recevra un seul gros paquebot cette année, mais il sera de taille. Le Zuiderdam, avec ses 1 848 passagers et ses 800 membres d’équipage, mouillera dans la baie des Anglais le 13 septembre.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des