Frais de déplacement pour soins de santé spécialisés – Le député Ouellet salue l’engagement de la ministre McCann

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Frais de déplacement pour soins de santé spécialisés – Le député Ouellet salue l’engagement de la ministre McCann
Le député Martin Ouellet est sorti satisfait de sa rencontre avec la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, au sujet de la réforme nécessaire du programme de remboursement des frais de transport des patients qui reçoivent des soins de santé à l’extérieur de leur région. (Photo : archives Le Manic)

Baie-Comeau – Le ministère de la Santé et des Services sociaux mettra en place, à l’automne, un comité de travail pour se pencher sur la révision du programme de compensations des frais de déplacement des patients qui doivent recevoir des soins de santé prodigués dans une autre région.

Le député péquiste de René-Lévesque, Martin Ouellet, en a obtenu l’assurance lors d’une rencontre avec la ministre Danielle McCann jeudi, en compagnie de son collègue de la circonscription de Bonaventure, Sylvain Roy, et de l’adjointe de la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, de Québec solidaire.

« Ça s’est super bien passé. Je pense que la ministre sait pourquoi on fait ça », souligne M. Ouellet. Mme McCann se serait montrée surprise que le programme en question n’ait pas été réformé dans son ensemble depuis une trentaine d’années. « Ils (les gens du ministère) ont démontré de l’ouverture et une volonté à régler ça. »

On se souviendra que l’actualisation de cette politique a fait partie des engagements pris par le député Ouellet en campagne électorale à l’automne 2018.

Selon lui, il est inacceptable que des citoyens s’appauvrissent pour obtenir des soins de santé spécialisés à l’extérieur de leur région, tandis que d’autres s’en privent tout simplement parce qu’ils n’ont pas les moyens financiers nécessaires.

Dans le portrait de la situation qui lui a été dressé, la ministre McCann a été sensibilisée à l’importance que les patients n’aient pas à s’endetter pour recevoir des soins non dispensés dans leur région. « Ça n’a pas de bon sens qu’en région des gens s’endettent », lance Martin Ouellet. Il réclame des compensations adéquates par rapport à l’ensemble des frais engagés pour l’essence, l’hébergement et les repas.

Les députés et la ministre McCann se sont entendus sur le fait que s’il est plus efficace et moins coûteux de déplacer un médecin spécialiste en région pour rencontrer plusieurs patients plutôt que ces derniers fassent le voyage pour aller à sa rencontre. Cette option pourrait permettre à tous d’y trouver leur compte.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des