Une pluie d’accusations contre le fuyard

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Une pluie d’accusations contre le fuyard
L'individu à l'origine de la poursuite policière fait aujourd'hui face à plusieurs chefs d'accusation. Capture d'écran - vidéo de Mikaël Bouchard

Hier après-midi (mardi), l’individu a comparu au palais de justice de Baie-Comeau pour répondre à plusieurs accusations. Il est question de conduite dangereuse, de délit de fuite, de vol de véhicule et de vol d’essence. Il est aussi accusé d’avoir eu en sa possession des méthamphétamines et de bris de sa promesse de s’abstenir de consommer des drogues.

Le dimanche 7 avril, l’homme aurait volé un véhicule de marque Ford à London, la ville où il réside. Le lendemain, à Forestville, il remplissait le réservoir de l’automobile avant de partir sans payer, selon l’accusation.

On se souviendra que Marche a donné beaucoup de fil à retordre aux policiers lundi après avoir refusé d’immobiliser son véhicule sur le boulevard Pierre-Ouellet à Baie-Comeau. Les patrouilleurs venaient de le localiser après avoir reçu le signalement d’un conducteur ayant une conduite erratique. Il était alors 14 h 20.

Donc, plutôt que de s’arrêter, Marche s’est enfuit. Les policiers se sont lancés à sa poursuite sur une soixantaine de kilomètres le long de la route 138 en direction est. C’est finalement grâce au déploiement d’un tapis à clous qu’ils ont réussi à l’intercepter dans le secteur de Godbout environ 40 minutes plus tard.

La poursuite policière a été filmée par un témoin, Mikaël Bouchard. Sa vidéo (voir ici) a été virale sur les réseaux sociaux.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des