Megan Heckey clôture sa saison en force en Italie

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Megan Heckey clôture sa saison en force en Italie
Megan Heckey (à droite) a couronné sa saison de brillante façon avec une conquête de bronze à son premier défi international en carrière relevé en Italie. Photo courtoisie

Baie-Comeau – La skieuse Megan Heckey ne pouvait choisir une meilleure façon de clôturer sa saison avec la conquête d’une médaille de bronze lors de la 37e édition de la compétition Pinocchio disputée à Albetone en Italie.

Impliquée dans sa toute première mission internationale en carrière, l’athlète élite de la division U16 a connu un baptême fructueux en sol italien et s’est encore mise en évidence dans son épreuve préférée, le slalom spécial.

Confrontée à des rivales d’un peu partout à travers l’Europe, la petite fille de Baie-Comeau est de nouveau parvenue à se faufiler en décrochant cette brillante troisième place sur 25 au cumulatif.

Après avoir skié la première manche avec un chrono de 49 secondes et 35 centièmes, Megan est revenue encore plus fort dans le deuxième tracé et a compilé le deuxième meilleur temps avec une montre indiquant 48 secondes et 85 centièmes.

Son chrono global d’une minute, 38 secondes et 20 centièmes lui a conféré cette position très enviable derrière la gagnante, l’Italienne Beatrice Sola (1:36:50) et l’Autrichienne Natalie Falch (1:38:11).

 Tellement fière de moi

La superbe performance de Megan Heckey a créé tout un émoi et a marqué les annales puisqu’elle est devenue la première skieuse canadienne à monter sur le podium lors de ce défi d’envergure en Italie.

« Je suis tellement fière de moi et de mes performances là-bas. J’ai trouvé difficile par contre de me mesurer avec les meilleures, car elles sont très intimidantes à première vue. J’ai aussi été surprise de voir à quel point elles sont fortes et en forme physiquement », a confié la porteuse du dossard 228.

Malgré tout, la représentante de l’équipe Skibec ne s’est pas apitoyée sur son sort. Loin de là. « Quand je suis arrivée en bas de la pente à ma première descente, j’étais contente, mais je savais que je pouvais faire mieux et que j’étais dans la game si on peut dire. »

L’aspirante canadienne avait vu juste. « Comme prévu, j’ai sorti une de mes meilleures descentes et j’ai fini deuxième de la manche. En arrivant en bas, j’étais sous le choc de voir ma troisième place au tableau. J’avoue que j’ai versé quelques larmes », a-t-elle ajouté.

Commentaires élogieux

Également active dans l’épreuve du slalom géant, Heckey a aussi bien fait avec une 12e place au cumulatif. Classée 21e après la première manche, elle a de nouveau enchaîné avec une deuxième descente explosive (la quatrième plus rapide) qui lui a permis de rattraper plusieurs positions.

Cette prestation de la Nord-Côtière en a ravi plusieurs, dont son entraîneur Anthony Hérisset, qui s’est montré très satisfait de la performance de son athlète. La médaillée de bronze a également eu droit à des commentaires élogieux de la part des gens de Ski Québec Alpin de même que des dirigeants de l’équipe Skibec.

L’ancienne vedette de l’équipe de ski les P’tits Basses continue de faire son chemin et, modeste comme toujours, elle ne renie jamais ses origines. Elle tient à remercier tous les gens qui l’ont aidée et la supportent dans son développement sans oublier Robert Arsenault, celui qui lui a donné la passion pour le ski alpin.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des