Commerce international Côte-Nord reçoit 411 000 $

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Commerce international Côte-Nord reçoit 411 000 $
La ministre Diane Lebouthillier lors de son arrêt à Baie-Comeau, en compagnie du directeur de Commerce international Côte-Nord, Mohamed Qasimi. Photo Le Manic

Baie-Comeau – La ministre fédérale du Revenu, Diane Lebouthillier, s’est arrêtée à Baie-Comeau vendredi pour dévoiler une contribution fédérale de 411 000 $ à Commerce international Côte-Nord, l’organisme régional de promotion des exportations.

Mme Lebouthillier a fait cette annonce au nom de son collègue responsable de Développement économique Canada, Navdeep Bains. Cette somme servira à assurer le fonctionnement de Commerce international Côte-Nord pour les trois prochaines années et aussi à soutenir « un projet qui vise l’accroissement des exportations des entreprises de la Côte-Nord », a-t-elle souligné.

Car, comme l’a fait valoir le directeur de l’organisme, l’exportation n’est pas encore ancrée dans l’ADN des entreprises de la région. « De plus en plus d’entreprises de la région prennent conscience de l’importance de l’exportation mais la Côte-Nord, malgré son potentiel à ce chapitre, a encore beaucoup de travail à faire de ce côté », a soutenu Mohamed Qasimi en soulignant que les PME d’ici ont souvent « le réflexe de se contenter du marché local ».

Le maire de Baie-Comeau disait partager cette réflexion. « Au lieu de seulement fournir les grandes entreprises comme Alcoa et Produits forestiers Résolu, les PME doivent explorer d’autres marchés, ce qu’elles n’avaient pas nécessairement besoin de faire avant », a déclaré Yves Montigny.

QcRail au passage

Ce derrnier n’a bien sûr pas manqué l’occasion de vanter les atouts de la municipalité en matière d’exportation, comme sa situation géographique et son port de mer libre de glace à l’année et facile d’accès pour les grands navires. « Imaginez si on avait en plus un rail », a-t-il ajouté en rappelant du même souffle à la ministre l’existence du projet QcRail, entre Baie-Comeau et Dolbeau-Mistassini.

Commerce international Côte-Nord fait partie du réseau des organismes régionaux de promotion des exportations (ORPEX), qui a notamment pour objectif d’aider les entreprises à obtenir de l’information de base sur l’exportation, à organiser leurs actions pour pénétrer les marchés étrangers et à leur donner un diagnostic sur leur capacité à exporter.

« Les ORPEX sont des outils excessivement précieux, qui sont vraiment des alliés des entrepreneurs », a déclaré la ministre en ajoutant que l’ensemble de ces organismes au Québec se partagent une nouvelle enveloppe de 11 M$.

Mme Lebouthillier a amorcé sa tournée nord-côtière vendredi matin à Essipit pour annoncer une somme de 285 308 $ qui sera dévolue à un projet pilote visant à élaborer et tester un nouveau système d’information sur les activités maritimes.

Ce système, qui sera accessible sur le web, fournira en temps quasi réel des données sur la circulation maritime, les conditions météo et les zones de protection marine. Le Conseil de la Première Nation des Innus Essipit, entre autres propriétaire d’entreprises de croisières aux baleines et de pêche, est l’une des 10 communautés autochtones au Canada à participer à ce projet pilote.

Samedi, la ministre du Revenu sera à Sept-Îles pour une annonce en lien avec le Salon du livre de la Côte-Nord, qui bat son plein jusqu’à dimanche.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des