Michaël Harvey comparaît en justice

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Michaël Harvey comparaît en justice
Michaël Harvey a comparu en cour, mardi matin, avant de voir sa cause suspendue afin du subir une évaluation psychiatrique. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Michaël Harvey, l’homme ayant proféré des propos menaçants à l’égard du cégep de Baie-Comeau lundi, a comparu en cour, mardi matin, avant de voir sa cause suspendue afin de subir une évaluation psychiatrique.

Le juge Michel Dionne a ordonné cette évaluation à la suite de la requête du procureur de l’accusé, Jean-Rock Genest, qui a notamment fait référence au passé médical bien connu de l’homme de 42 ans. Le dossier pourrait revenir en cours le 21 mai.

Harvey fait face à des accusations de menaces de mort à l’endroit des occupants du cégep, de possession sans permis d’entreposage négligent d’une arme à feu, à savoir, un calibre 22, de possession de cannabis, de méthamphétamines et de fentanyl dans le but d’en faire le trafic.

Un autre chef concernant la possession d’une somme de plus de 5 000 $ « obtenue directement ou indirectement de la perpétration punissable sur acte d’accusation » plane également selon le libellé de la dénonciation déposée au greffe.

Rappelons que Michaël Harvey a été arrêté à son domicile, lundi midi, après que la police ait reçu un appel autour de 10 h 50 l’avisant qu’une personne venait de tenir des propos inquiétants sur les réseaux sociaux.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des