La Marche de l’espoir récolte un montant de 16 500 $

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
La Marche de l’espoir récolte un montant de 16 500 $
Malgré les caprices de Dame Nature, la 20e édition de la Marche de l’espoir de la Société canadienne de la sclérose en plaques a été une grande réussite, dimanche, avec une récolte globale de 16 500 $ et ce, à la grande joie des organisateurs Élaine Drolet, Alain Chouinard, Geneau Gagnon (président de la section régionale), Marie-Ève Boulianne (présidente d’honneur) et Mathieu Chouinard. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Malgré les caprices de Dame Nature, la 20e édition de la Marche de l’espoir de la Société canadienne de la sclérose en plaques a connu un franc succès en 2019 avec une récolte globale de 16 500 $.

L’événement-bénéfice avait recueilli une somme de 13 800 $ l’an dernier. Les organisateurs, qui avaient fixé l’objectif à 14 000 $, peuvent dire mission accomplie et ce, malgré la pluie battante signalée durant toute la journée.

Près de 70 personnes ont défié les mauvaises conditions climatiques, dimanche après-midi, pour marcher sous la pluie et manifester leur soutien envers leurs proches et amis qui sont touchés par la maladie.

« Considérant la température, on ne croyait pas atteindre un tel montant. Cela démontre comment les gens peuvent être généreux et qu’il est possible de réaliser de belles choses quand tout le monde s’implique », a commenté l’un des responsables Alain Chouinard.

Première année

En compagnie de sa conjointe Élaine Drolet, le conseiller municipal du quartier La Chasse ont pris en charge la direction de l’événement en relève à Katie Bouchard dévouée pendant de nombreuses années.

« Nous sommes très conscientisés par la maladie. Notre fille Julie en est atteinte depuis l’âge de 20 ans. Nous avons vécu beaucoup de situations au cours des 15 dernières années et c’est pourquoi on veut s’impliquer pour faire avancer les choses », a reconnu le paternel en soulignant également l’apport de ses fils Mathieu et Philippe.

Femme d’affaires et propriétaire de la clinique d’esthétique Jouvent, Marie-Ève Boulianne a agi comme présidente d’honneur de cette 20e reprise. Amie de longue date de Julie (âgée aujourd’hui de 34 ans), elle représentait un choix logique aux yeux du clan familial, qui reviendra à la charge l’an prochain.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des