Le Félix-Antoine-Savard à quai pour une deuxième journée

Par Charlotte Paquet 8:03 AM - 03 juin 2019
Temps de lecture :

À sa troisième journée en service entre Matane et la Côte-Nord, le Félix-Antoine-Savard demeure à quai pour une deuxième journée. Photo STQ

Baie-Comeau – Trois jours après son entrée en service à la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout, le Félix-Antoine-Savard en est déjà à sa deuxième journée d’annulation de traversées lundi.

En effet, la Société des traversiers du Québec (STQ) a annoncé à 7 h 20 ce matin que les deux allers-retours quotidiens du jour étaient annulés en raison des conditions de navigation défavorables. Dimanche, le navire de relève temporaire était également demeuré à quai à Matane.

« C’est tout le temps, tout le temps la sécurité qui va primer. On ne traversera pas coûte que coûte », a insisté la porte-parole de la STQ, Julie Drolet.

On se souviendra que le Félix-Antoine-Savard a reçu les autorisations nécessaires de Transports Canada pour naviguer entre les deux rives, ce qui lui avait été refusé en décembre pour la période hivernale, mais il doit respecter deux conditions liées à la hauteur des vagues et à une navigation à la lumière du jour. Il lui est interdit d’être en service dès que les vagues atteignent 1,5 mètre à une bouée située près du quai de Matane ou à 1 mètre au milieu du fleuve.

Malgré deux journées sans liaison maritime en trois jours, Mme Drolet tient à rappeler « qu’au moins, on a un service planifié sept jours sur sept, quitte à devoir annuler des traversées ».

Faut-il rappeler que le CTMA Voyageur, qui est reparti vers son port d’attache des Îles-de-la-Madeleine au cours des derniers jours, offrait depuis la mi-mars une desserte entre Matane et Baie-Comeau du jeudi au samedi seulement et principalement pour le transport lourd.

Partager cet article