Le rideau tombe sur le 33e Symposium de peinture

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Le rideau tombe sur le 33e Symposium de peinture
La peintre des rondeurs féminines, Isabelle Desrochers, a été sacrée peintre chouchou du Symposium de peinture de Baie-Comeau. Elle a remporté le prix Camille-Saint-Pierre. On l'aperçoit aux côtés des deux finalistes, Manon Tétreault et Raymond Quenneville, du président du comité organisateur, Carl Beaulieu, et de la bénévole responsable du prix, Claudine Gagné. Photos Le Manic

Baie-Comeau – Le rideau est tombé dimanche soir sur le 33e Symposium de peinture de Baie-Comeau, tenu sur le thème Lumière nordique, et un autre grand succès à inscrire dans ses annales.

Bien qu’un tantinet fatigués après six jours d’effervescence, les 34 artistes, dont le président d’honneur Gérard Boulanger, avaient le cœur à la fête lors de la cérémonie de clôture et plusieurs disaient espérer être du prochain rendez-vous en 2020.

S’il y en avait un qui jubilait, c’est bien le président du comité organisateur, Carl Beaulieu, tout heureux que la 33e édition ait permis de dépasser la production et les ventes de l’an dernier. « Vous étiez en feu les artistes. C’est un record », a-t-il déclaré à l’intention des peintres.

En effet, 408 toiles ont été réalisées du 25 au 30 juin, comparativement à 333 lors de l’édition 2018. D’une année à l’autre, le même nombre d’œuvres a trouvé preneurs, soit 158, mais les ventes ont bondi. « Il y a des toiles qui se sont vendues plus cher », a précisé M. Beaulieu, tout en rappelant que l’augmentation des revenus de vente est bénéfique aussi pour l’organisation du symposium.

Peintre chouchou

Le prix Camille-Saint-Pierre, attribué au peintre chouchou du symposium par un vote du public (1 066 voteurs), a été remis à une artiste qui affectionne les rondeurs féminines et les moments de pur plaisir sur ses toiles, Isabelle Desrochers. Son émotion était très visible lorsqu’elle est montée sur scène.

Finaliste au même prix en 2018, l’artiste de Québec a mis fin à une domination de la peintre Laurie Marois, récipiendaire des trois dernières années.

Les deux autres finalistes de la dernière édition sont Raymond Quenneville et Manon Trétreault. Cette dernière en était à son premier passage à l’événement culturel de début d’été à Baie-Comeau.

Des bénévoles appréciés

La cérémonie de clôture a permis aux personnes qui se sont adressées au public de remercier du fond du cœur l’armée de bénévoles qui rend possible la tenue de l’événement.

« Sans vous, pas de nous », a d’ailleurs lancé Denise Pelletier, la présidente d’honneur de la prochaine édition, qui a reçu le pinceau symbolique des mains du président d’honneur 2019, Gérard Boulanger, en promettant de tout faire pour rendre la 34e édition aussi magique que la 33e.

Quatre bénévoles de longue date ont été honorés pour leur contribution des 25 dernières années. Il s’agit de Viviane Richard, Suzanne Saulnier, Solange Saint-Pierre, Louis-Marie-Jean et Yvonnette Forest. « J’ai donné, mais j’ai reçu beaucoup », a mentionné cette dernière en recevant une montre en cadeau.

Édition 2020

L’édition 2020 du Symposium de peinture de Baie-Comeau se déroulera du 23 au 28 juin.

Quelques peintres sont déjà assurés d’y participer, soit le président d’honneur et la peintre chouchou de la dernière édition, Gérard Boulanger et Isabelle Desrochers, le président d’honneur à vie, Roland Palmaerst, l’ambassadeur de l’événement, Claude Bonneau, et, évidemment, la présidente d’honneur de la prochaine édition, Denise Pelletier.

Pour vivre la 34e édition, les artistes doivent déposer leur candidature du 1er septembre au 31 octobre.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des