L’aventure commence pour Jon Goyens

Par Sandro Célant 11:51 AM - 06 août 2019
Temps de lecture :

Le nouvel entraîneur-chef du Drakkar Jon Goyens est arrivé à Baie-Comeau dimanche soir. Il a pris possession de son nouveau bureau, lundi matin, afin de bien planifier le prochain camp d’entraînement. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Le nouvel entraîneur-chef du Drakkar Jon Goyens est arrivé en ville et s’est officiellement installé dans son bureau situé en face du vestiaire de son équipe junior majeur.

Rencontré par Le Manic, lundi matin, le pilote du navire s’apprêtait à prendre part aux activités de l’école de hockey du Drakkar, qui précède de neuf jours l’ouverture du prochain camp d’entraînement prévu le 14 août.

Après avoir connu un début d’été plus animé, l’homme de 41 ans a profité des récentes semaines pour savourer des vacances avec sa famille tout en avouant que le hockey est toujours demeuré dans la tête.

« Même si la période estivale est plus calme, tu ne décroches jamais à 100 %. Après mon embauche au mois de juin, je suis ensuite allé à Vancouver pour le repêchage de la Ligue nationale et la rencontre m’a permis d’établir et de garder des contacts avec les gens du milieu », a commenté le successeur de Martin Bernard.

Le dirigeant a ensuite réalisé quelques appels-conférences avec le personnel hockey afin de bien planifier les choses. « Ces appels ont servi de préparer l’agenda des prochaines semaines et les objectifs visés pour les premiers mois de la saison afin de prendre la bonne direction. »

Attentes

Même s’il s’agira d’un premier camp d’entraînement junior en tant qu’entraîneur-chef, Goyens avoue que la formule demeure considérablement la même qu’avec le circuit de hockey Midget AAA.

« Les activités se déroulent dans la même période. Je ne suis pas plus excité cette année, car le processus reprend de la même façon pour tout le monde et nous avons bien hâte que l’action commence », a ajouté le nouveau coach.

Jon Goyens s’attend de voir des candidats en forme au cours des semaines à venir. « Les joueurs ont eu tout l’été pour bien se préparer. Ils doivent connaître leur rôle et exceller dans qu’ils peuvent apporter sans chercher à changer leur style. On veut qu’ils s’investissant à 100 %. »

Congédiement

Le nouveau patron derrière le banc a vécu une situation bien particulière au cours des derniers mois. Moins de deux semaines après sa nomination, la direction de l’équipe a congédié le directeur général Steve Ahern.

« J’étais à Vancouver quand cela s’est produit. J’avoue que ça été une grosse surprise, car Steve (Ahern) est celui avec qui j’avais négocié pour mon embauche. Le hockey est un business. Quelques mois plus tard, les choses se replacent et le choc est moins grand. »

À la barre des Lions de St-Louis au cours des dix dernières campagnes, le père du petit Henri se sent d’attaque à relever ce nouveau défi dans la ville où il a œuvré dans son premier match au sein de la LHJMQ.

« À l’époque, j’étais entraîneur adjoint avec les MAINEiacs de Lewiston et nous avons disputé notre premier match de la saison à Baie-Comeau. Notre premier repas d’équipe avait été aux Trois Barils et j’y suis retourné dimanche en compagnie d’Antoine (Samuel). »

 

 

Partager cet article