Trois Baie-Comois vivent une belle aventure dans les Pyrénées

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Trois Baie-Comois vivent une belle aventure dans les Pyrénées
Emmanuelle Marinier, David Therrien et Marilou Desbiens viennent de vivre une très belle aventure scientifique dans le cadre du programme Earthwatch orchestré en collaboration avec le Fonds Aluminerie Baie-Comeau pour les collectivités durables. (Photo : courtoisie)

Baie-Comeau – Trois étudiants de Baie-Comeau sont de retour en ville après avoir vécu une expérience scientifique fort enrichissante dans la chaîne montagneuse des Pyrénées.

Le trio composé d’Emmanuelle Marinier, Marilou Desbiens et David Therrien gardera un excellent souvenir de cette autre aventure orchestrée dans le cadre du programme Earthwatch.

Partis dans le sud-ouest de l’Europe, plus précisément dans la région d’Andorre du 14 au 22 juillet, les trois participants de 17 ans ont soutenu les travaux d’une équipe de scientifiques visant à mieux comprendre la faune et la flore qui peuplent le monde alpin des Pyrénées.

Plus spécifiquement, l’objectif principal de cette mission était de mieux gérer cet environnement fragile face aux changements climatiques et aux autres activités humaines.

Moments forts

Nos trois représentants ont savouré chaque instant cette belle opportunité rendue possible par le Fonds Aluminerie de Baie-Comeau pour les collectivités durables en partenariat avec l’Institut Earthwatch.

Emmanuelle a vécu l’un de ses moments forts de l’expédition lors de la capture d’un oiseau, pour les fins de recherche, lors de la première journée.

« Cette capture a été inoubliable. Nous avons réellement senti que notre apport était à la fois concret et primordial pour l’équipe de recherche », a commenté la jeune femme par voie de communiqué.

De son côté, David a apprécié le défi physique qu’a représenté l’ascension d’une montagne. « Nous avions tous la sensation d’avoir accompli quelque chose qu’on aurait cru impossible vu d’en bas. »

Par ailleurs, la grande complicité qui s’est installée dans le groupe restera gravé dans la mémoire de Marilou. « Il y a entre autres un souper où nous avons ri avec les autres participants à s’en époumoner », a-t-elle relaté avec plaisir.

Il s’agissait de la septième cohorte de ce projet, lequel a permis jusqu’à maintenant à 16 jeunes de la communauté de participer à des expéditions d’envergure de nature scientifique.

Au cours des prochains mois, les trois participants de l’édition 2019 feront des conférences relatant les nombreux détails de leur expérience et prépareront aussi un projet communautaire à déployer dans la communauté.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des