La réduction des plastiques interpelle les gens chez IGA

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
La réduction des plastiques interpelle les gens chez IGA
Une soixantaine de personnes ont assisté au premier atelier sur le thème de la réduction des plastiques à usage unique proposé jeudi par le Fonds Éco IGA à Baie-Comeau. L’atelier a ensuite été répété à quatre reprises. Photos Le Manic

Baie-Comeau – La réduction des plastiques à usage unique interpelle les gens. À preuve, une soixantaine de personnes ont assisté, jeudi, sur le coup de 16 h, à un atelier offert sur le sujet par un agent de sensibilisation du Fonds Éco IGA à deux pas des portes du marché d’alimentation à Baie-Comeau.

L’organisme s’est arrêté chez nous dans le cadre d’une tournée qu’il mène depuis avril dans les IGA du Québec et du Nouveau-Brunswick. L’atelier en question, d’une durée d’environ 15 minutes, a été proposé à cinq reprises de 16 h à 19 h.

Après que l’impact des plastiques dans l’environnement ait été abordé, il a été question de la méthode des trois R, pour réduire, réutiliser et recycler. Réduire les achats d’aliments emballés, et souvent suremballés, dans le plastique est à la base de tout. Réutiliser ce qui peut l’être, notamment en réutilisant les sacs Ziploc après leur lavage, est une autre façon de diminuer son empreinte environnementale. Enfin, recycler les plastiques (sauf ceux de numéro 6) en les plaçant dans le bac bleu est un incontournable .

Tout ce que les gens déposent dans leur bac ne passe pas nécessairement le test des centres de tri pour toutes de raisons, c’est un fait. La contamination d’un élément par un autre en est un exemple. Par contre, le taux réel de recyclage de leur contenu est passé de 18 % en 2015 à 34 % en 2017. Même si tout n’est pas parfait, ça s’améliore de plus en plus, d’où l’importance de convaincre les sceptiques de passer au recyclage, assure-t-on.

Lorsqu’on parle de réduction des plastiques, on parle souvent des fameuses pailles. Même si de prime abord, cela peut sembler banal, il n’en reste pas moins qu’il y aurait 57 millions de pailles de plastique utilisées chaque jour au Canada alors que le pays compte autour de 37 millions d’habitants.

Le Fonds Éco IGA invite les citoyens à limiter leur consommation de plastique, à encourager des projets lancés par des commerçants pour réduire le recours au plastique et à inciter les gouvernements à agir en ce sens.

Fait à noter, le passage des agents de sensibilisation à Baie-Comeau a également permis la distribution d’une centaine de trousses d’initiation à la réduction du plastique. Elles contenaient notamment quatre pailles en inox et des pellicules de cire d’abeille pour l’emballage des aliments.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des