Grandir sur la Côte-Nord se termine bientôt

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
<i>Grandir sur la Côte-Nord</i> se termine bientôt
Il faut faire vite pour visiter l’exposition Grandir sur la Côte-Nord, l’enfance au temps des pionniers, présentée jusqu’au 8 septembre à la Maison du patrimoine Napoléon-Alexandre-Comeau. (Photo : archives Le Manic)

La Société historique de la Côte-Nord (SHCN) est dans le dernier droit de son exposition estivale Grandir sur la Côte-Nord, l’enfance au temps des pionniers, sur laquelle le rideau tombera le 8 septembre.

Les gens qui n’ont pas encore convergé vers la Maison du patrimoine Napoléon-Alexandre-Comeau, sur Place La Salle, doivent faire vite pour ne pas rater le rendez-vous offert depuis le 20 juin.

Ils pourront alors s’imprégner de pans importants de l’histoire régionale à partir de 22 panneaux renfermant textes et photos. Ce sont 22 aspects reliés à l’enfance et à la vie nord-côtières qui sont abordés pour la période de 1880 à 1950, mais surtout de 1900 à 1930.

En cette fin de saison, les heures d’ouverture de la salle d’exposition sont cependant modifiées. Ainsi, les visites sont possibles les vendredis, samedis et dimanches de 14 h à 17 h. Même chose pour le 1er septembre, jour de la fête du Travail.

Toutefois, en semaine, l’horaire demeure le même, soit de 10 h à midi et de 13 h à 17 h.

Du 20 juin au 21 août, Grandir sur la Côte-Nord, l’enfance au temps des pionniers a attiré 800 visiteurs, un bilan provisoire considéré encourageant par Catherine Pellerin, coordonnatrice-archivistes à la société historique. Selon elle, les visiteurs ont apprécié de connaître la vie des pionniers et des aînés de la région.

Élaborée par Hélène Grenier, une bénévole qui y a consacré deux ans de recherches, l’exposition pourrait voyager sur la Côte-Nord et à l’extérieur. En effet, la SHCN souhaite qu’elle devienne itinérante dans les prochaines années Les récits des Nord-Côtiers d’un autre temps pourraient ainsi aller capter l’intérêt d’autres personnes avides d’histoire.

Fait à noter, un catalogue de cette exposition est également disponible dans les locaux de la société.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des