Élections : Marilène Gill ouvre un second local de campagne

Par Steeve Paradis 7:31 PM - 03 septembre 2019
Temps de lecture :

Marilène Gill (troisième à l’avant à gauche) est entourée de ses enfants et des militants présents à l’inauguration de son local de campagne de Baie-Comeau. On reconnaît à l’extrême gauche l’ancien député péquiste Gabriel-Yvan Gagnon.

La bloquiste Marilène Gill inaugurait mardi soir son second local de campagne dans la circonscription, celui de Baie-Comeau. Maintenant que les bases sont établies, elle dit attendre avec impatience le signal officiel du départ de cette campagne électorale fédérale.

« Je ne suis pas encore en campagne car je trouvais ça délicat, en tant que députée sortante, de commencer à l’avance. L’ouverture des locaux de campagne est donc à peu près le seul geste posé avant le début de la campagne », a lancé Mme Gill, qui a déjà ouvert il y a quelques jours son antenne de Sept-Îles. Une vingtaine de militants étaient présents pour l’inauguration baie-comoise.

La porte-couleur du Bloc québécois, qui espère compter sur un total de 300 bénévoles dans sa circonscription de Manicouagan, attend de connaître les ordres de combat pour savoir s’il elle aura à se déplacer pour seconder d’autres candidats du Bloc d’ici le 21 octobre, date du scrutin.

Elle se dit prête à aider, même si « juste chez nous, j’en ai déjà pas mal grand à couvrir », soutient-elle en faisant valoir l’immensité de la circonscription, qui couvre l’ensemble de la Côte-Nord.

Mme Gill s’attend aussi à recevoir la visite de son chef, Yves-François Blanchet, durant la campagne. Quant au fait qu’elle n’a pas encore commencé la course, contrairement à d’autres candidats, elle cite un proverbe de circonstance. « Rien ne sert de courir, mieux vaut partir à point », a-t-elle déclaré aux militants durant son petit discours d’inauguration.

Partager cet article