La saison s’annonce prometteuse pour les Nord-Côtiers

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
La saison s’annonce prometteuse pour les Nord-Côtiers
Les hockeyeurs nord-côtiers pee-wee lors d’une des étapes du camp à Sept-Îles. (Photo : courtoisie)

Le portrait des deux formations régionales des Nord-Côtiers qui évolueront dans la Ligue de hockey d’excellence du Québec (LHEQ) est connu. Aux dires du coordonnateur du programme, les équipes pee-wee et bantam AAA relève devraient être compétitives.

De la quarantaine de hockeyeurs pour chacun des niveaux qui s’étaient pointés aux premières étapes du camp en avril et mai, dix-sept se sont vus confirmer leur poste pour le pee-wee AAA relève et dix-huit pour le bantam AAA relève.

« On a ramené ça à un groupe homogène pour le mois d’août », a fait savoir le coordonnateur, le Baie-Comois Jean-Philippe Simard.

Le personnel du pee-wee n’aura pas eu la tâche facile pour la composition de l’équipe, qui regroupera des hockeyeurs de première et de deuxième année, « une équipe représentative du territoire ».

« Il y a des jeunes avec un bon potentiel. On a eu de bonnes discussions », a-t-il ajouté. La formation nord-côtière de cette catégorie comptera sur le retour de Yan Côté (Baie-Comeau) comme entraîneur-chef. Il sera secondé par Martin Pouliot (Port-Cartier), Jean-Marc Lévesque (Baie-Comeau) et Marc-Alexandre Girard (Forestville).

Le coordonnateur s’attend à ce que la formation soit compétitive sur la scène provinciale pour la saison 2019-2020. Les hockeyeurs s’entraîneront en semaine dans chacun de leur milieu comme ce fut le cas la saison dernière.

Cette façon de faire offrira la chance aux joueurs affiliés de s’entraîner avec le groupe, tout comme pour le bantam.

« La clé, c’est la communication, d’arrimer les enseignement. »

Rapide et physique

Le portrait est similaire pour le bantam AAA, qui peut compter sur plus de joueurs de la région, n’étant plus rattaché à la polyvalente des Baies. Tout comme pour le pee-wee, les hockeyeurs retenus profiteront de pratiques dans chacun de leur pôle respectif la semaine et se retrouveront les fins de semaine à Baie-Comeau ou sur la route pour des entraînements collectifs ou les parties. « En vendant ça (détachement de la polyvalente des Baies) aux parents au mois d’avril, nous avons eu plus d’inscriptions de joueurs de l’est », a indiqué Jean-Philippe Simard. Le portrait de la formation bantam AAA s’avère plus « régional ». L’équipe dirigée par le Septilien Éric Smith et ses acolytes Louis-Philippe Canuel (Sept-Îles), Allen Morissette (Baie-Comeau) et Jean-Luc Pigeon (Baie-Comeau) sera une équipe plus compétitive que par le passé, misant sur sa vitesse et son jeu physique.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des