Vélo de montagne – Guillaume Lévesque couronné champion québécois

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Vélo de montagne – Guillaume Lévesque couronné champion québécois
Une semaine après gagné une médaille de bronze au Raid Vélo Mag, le Baie-Comois Guillaume Lévesque (à gauche) a remis ça avec une brillante conquête au cross-country olympique et porte fièrement le chandail fleurdelisé attribué au grand champion. (Photo : courtoisie)

Le cycliste Guillaume Lévesque a été couronné de superbe façon lors des récents championnats québécois de vélo de montagne disputés sur les pistes du Mont Ste-Anne.

Après avoir remporté une médaille de bronze au Raid Vélo Mag de 30 kilomètres, une semaine plus tôt, le Baie-Comois de 37 ans a remis ça avec cette brillante conquête dans l’épreuve de XCO (cross-country olympique).

Impliqué dans la catégorie Maîtres Experts 30-39 ans, le représentant de l’équipe Mon Vélo a pris les moyens nécessaires pour s’approprier le fameux maillot fleurdelisé attribué au vainqueur.

Bon premier sur 23 aspirants, Guillaume a bouclé les cinq tours en un chrono officiel d’une heure, 20 minutes et 10 secondes et a terminé avec près de deux minutes d’avance sur le médaillé d’argent.

Tours de piste

Après avoir complété le premier tour de piste en 17 minutes et 40 secondes, Lévesque a enchaîné avec un temps de 15 minutes et 44 secondes avant de creuser l’écart au troisième tour avec un chrono plus rapide de 15 minutes et 19 secondes.

Cette belle séquence lui a permis de se faufiler et de pédaler directement vers la victoire devant le Saguenéen Luc Boily, le champion de la saison 2019 au cumulatif de la Coupe du Québec.

« Au départ de la course, il y avait quelques coureurs rapides de ma catégorie qui n’étaient pas présents. Je me suis alors dit que j’avais peut-être une chance de podium et tout a finalement bien tourné », a commenté modestement le nouveau champion.

Conditions difficiles

Les conditions n’étaient pas évidentes. « Avec la pluie, le tracé était très boueux et il fallait se montrer prudent dans les virages. Après avoir suivi un rival au premier tour, je me suis rendu compte que j’étais plus rapide dans les descentes et je suis parvenu à prendre la tête au second tour. »

Après avoir saisi les commandes, Lévesque ne les a jamais perdues par la suite. « J’ai pris une bonne avance au troisième tour et j’ai continué de rouler à fond. J’ai éprouvé beaucoup de plaisir dans une épreuve où je ne croyais pas en avoir. Le fait de me retrouver en avant de peloton et d’avoir la chance de gagner m’a beaucoup stimulé », a reconnu le père de deux enfants.

Le bronze pour Paquet

Un autre cycliste originaire de Baie-Comeau est parvenu à monter sur le podium lors de l’événement d’envergure. Michel Paquet, qui réside aujourd’hui dans la Vieille Capitale, a aussi connu du succès dans sa catégorie.

L’athlète de 62 ans a décroché une médaille de bronze chez les Maîtres de 60 ans et plus. Inscrit comme athlète indépendant, il a franchi la distance imposée en 1 heure, 40 minutes et 57 centièmes.

Au bilan officiel, Paquet s’est retrouvé derrière Bernard Perreault et Pierre Éthier, deux Québécois qui ont dominé les championnats du monde des Maîtres disputés au Mont Sainte-Anne, deux semaines plus tôt.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des