Marcher 480 km par défi et contre le cancer

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Marcher 480 km par défi et contre le cancer
À 57 ans, Johanne Roberge et Sonia Lafond, amies depuis l’école primaire, sont fières de leur accomplissements, une marche de 480 km entre Saint-Rédempteur et la ZEC Varin qu’elles ont associée à une récolte de dons pour la Fondation du cancer du sein du Québec. Photos courtoisie

Elles souhaitaient réaliser un défi et avaient le chemin de Compostelle dans leur mire, mais Johanne Roberge et Sonia Lafond ont choisi les routes du Québec plutôt que la France et l’Espagne. Au lieu de converger vers la mythique cathédrale Saint-Jacques-de-Compostelle, les deux amies ont rallié leurs chalets de la ZEC Varin en mettant fin à leur périple le samedi 21 septembre.

Âgées de 57 ans et amies depuis l’école primaire, les deux marcheuses volubiles et enjouées habitent à Saint-Rédempteur sur la rive sud de Québec. « On avait le projet à un moment donné de faire Compostelle et on s’est dites pourquoi pas le faire ici, chez nous, on a des belles routes. C’est un défi personnel au départ », explique Mme Roberge.

Elles sont parties de chez elles le 26 août avec leurs sacs à dos pour un périple de 480 km à effectuer en 27 jours. « En partant, on a mis nos sacs et on est parties. Deux maisons après, on se regardait l’air de se dire on ne fera jamais ça, on ne sera pas capables », raconte Mme Lafond en riant. Pourtant, elles ont marché en moyenne 17 km par jour et ont connu des journées jusqu’à 28 km.

Le duo a choisi de rallier la Manicouagan à partir de la rive sud du fleuve Saint-Laurent pour une question de dénivelé moindre et de sécurité plus grande sur la route 132 plutôt que la 138. Elles ont gardé le contact avec leurs familles et leurs amis au quotidien, notamment par des textes, des photos et des vidéos publiés sur leur page Facebook de voyage, Les folies de Sojo.

Et l’expression folies sied on ne peut mieux aux deux quinquagénaires à la bonne humeur et aux fous rires contagieux. Rencontrées par Le Manic à Baie-Comeau à quelques jours de la fin de leur périple, Johanne Roberge et Sonia Lafond resplendissaient aussi de fierté. Pour elles, c’est tout un accomplissement, mais aussi un accomplissement dont bénéficiera d’ailleurs la Fondation du cancer du sein du Québec.

De l’utile à l’agréable

Au départ, ce voyage à pied sur les routes du Québec ne devait être associé à aucune cause caritative. Par contre, devant les propositions de dons reçues par des gens au fait de leur projet quelques semaines avant le grand départ, les deux femmes ont décidé de marcher pour la recherche sur le cancer du sein du Québec, une maladie qui a touché Johanne Roberge il y a 10 ans.

Il n’était cependant pas question pour elles de faire de la sollicitation, mais d’accepter avec reconnaissance les dons proposés.
Leur premier objectif était d’accumuler 1 $ par kilomètre parcouru et de remettre 480 $ à l’organisme. Devant l’ampleur de la générosité des gens croisés sur leur route, qui étaient épatés par leur projet de marche, l’objectif a été revu à 10 $ par kilomètre. Les deux amies ont finalement versé la rondelette somme de 5 122 $ à la fondation.

Elles ont célébré un anniversaire particulier, le 18 septembre, à bord du Saaeremaa I entre Matane et Baie-Comeau. En effet, elles ont sabré le champagne pour souligner les 10 ans de la chirurgie subie par Mme Roberge pour un cancer du sein.

Depuis dimanche soir, les deux amies sont de retour à la maison, mais il n’est pas facile pour elle de décrocher de leur Compostelle sur les routes du Québec.

« Nous avons le cœur un peu triste ce matin, c’est comme un deuil de ne pas partir marcher et d’être de retour à la maison … », a confié Johanne Roberge lundi.

Partager cet article

2
Laissez un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Stella DézielDiane Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Diane
Invité
Diane

Merci à vous Mme Paquet d’avoir reconnue la marche de 480 km de Sonia et Johanne .Elles ont étè extraordinaires tout le long de leur trajet .Bravo et Félicitations les SoJo Diane

Stella Déziel
Invité
Stella Déziel

Bravo les filles! Vous êtes inspirantes!