Fitzpatrick permet au Drakkar de récolter un point

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Fitzpatrick permet au Drakkar de récolter un point
Le gardien de but Lucas Fitzpatrick a multiplié les prouesses pour permettre au Drakkar de récolter un point au classement. Photo Denis Thibault

Les multiples prouesses du gardien de but Lucas Fitzpatrick ont permis au Drakkar de récolter un point au classement, dimanche après-midi, quand il s’est incliné 1-0, en surtemps, devant le Phoenix de Sherbrooke.

En quête d’un deuxième gain de suite à l’étranger, les membres de l’équipage ont perdu le match, mais doivent une fière chandelle à leur cerbère de 19 ans, qui a été fumant devant sa cage.

Fitzpatrick a été magistral dans la cause perdante. Confronté à un barrage de 40 lancers, le numéro 1 a excellé du début jusqu’à la toute fin en plus de stopper Samuel Poulin, sur un tir de punition, avec 14 secondes à jouer en troisième période.

Unique filet

Le défenseur américain Gregory Kreutzer a finalement solutionné son énigme avec l’unique filet de la rencontre marqué alors qu’il ne restait que 65 secondes à écouler à la période de surtemps. Il a habilement fait dévier une passe de son coéquipier Alex-Olivier Voyer.

Après un départ modeste, les vikings du navire ont été plus impliqués et menaçants dans le dernier droit de la rencontre, mais ont aussi fait face à un gardien de but (Thomas Sigouin) en grande forme avec 30 arrêts.

« Il (Fitzpatrick) a été extraordinaire. Il a été de loin le meilleur joueur des deux équipes sur la patinoire. C’est dommage, car il y a d’autres joueurs qu’on voudrait voir s’impliquer de la sorte », a commenté le pilote Jon Goyens.

Les visiteurs ont raté une belle occasion, en troisième période, quand ils ont bénéficié d’un jeu de puissance de deux joueurs. « Notre avantage numérique a beaucoup trop tardé avec la rondelle. Il n’y avait pas assez de situation d’urgence et il aurait fallu se montrer beaucoup plus intense », a reconnu le dirigeant, qui dresse tout de même un bilan positif de cette récolte de trois points sur une possibilité de quatre à l’étranger.

En vitesse

Le Drakkar a perdu les services du défenseur de 20 ans Keenan MacIsaac tôt en première période…Le vétéran Gabriel Proulx est venu prêter main-forte à la brigade et a bien fait…De retour à la maison, le Drakkar entreprendra une série de quatre parties à domicile, mercredi soir, quand il recevra la visite des Tigres de Victoriaville au centre Henry-Leonard.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des