Ma Ville Ma Voix : place au vote

Par Charlotte Paquet 1:38 PM - 01 octobre 2019
Temps de lecture :

Le Sentier des embruns à Baie-Comeau fait partie des projets inscrits à la démarche Ma Ville Ma Voix au fil de ses six étapes de réalisation.

La population de la Manicouagan est appelée à voter pour prioriser quatre initiatives parmi les 31 proposées dans le cadre de la démarche Ma Ville Ma Voix.

Maintenant que l’admissibilité des initiatives et la fusion d’idées similaires sont choses faites, la période de votation s’amorce aujourd’hui même, le 1er octobre,  pour se poursuivre jusqu’au 18 du mois sur la nouvelle plateforme web.

Du 29 août au 13 septembre, les citoyens ont soumis 6 projets et 25 idées. Dans la première catégorie, le club nautique de Baie-Comeau propose d’aménager une promenade sur le haut de la digue de la marina et un gazebo, tandis que d’autres promoteurs visent le développement d’excursions en ville et en mer, la découverte des trésors des fonds marins et, notamment, la mise en place d’une zone d’habiletés en vélo de montagne.

Pour leur part, les idées avancées ratissent évidemment très large. Elles vont d’un jardin botanique nordique à un centre culturel innu hors réserve en passant par un concept de bar pour mineurs avec boissons et cocktails sans alcool où ils pourraient s’amuser et danser, entre autres.

À la liste des suggestions, on peut aussi citer en exemple une école alternative ainsi qu’un musée de la Manicouagan et un musée de l’Énergie à la centrale désaffectée d’Outardes I, un parcours d’arbre en arbre, des boîtes à livres dans les parcs et la valorisation hivernale de la rivière Amédée avec patinoire, éclairage, musique et autres activités.

La votation

Les gens ayant une adresse postale valide dans la Manicouagan sont invités à voter pour trois initiatives, idées et projets confondus.

Quatre initiatives seront priorisées en vue du Forum citoyen qui se tiendra au cours de l’hiver. Elles seront déterminées par le vote du public et celui du comité de développement durable, chaque partie représentant 50 % du poids décisionnel.

Accompagnatrice de la démarche Ma Ville Ma Voix, Eve Ferguson fait remarquer que l’exercice ne cesse d’évoluer tant dans son fonctionnement que dans ses objectifs. « En 2019, les critères d’admissibilité ont été revus et recentrés afin d’amorcer un virage vers la mise sur pied de projets de plus en plus structurants pour le développement durable de Baie-Comeau. »

Depuis l’an un de la démarche en 2012, 50 projets ont été déployés dans la Manicouagan à la suite d’un investissement de plus de 2 M$ du Fonds Aluminerie de Baie-Comeau pour les collectivités durables sur une valeur totalisant plus de 6,5 M$.

Partager cet article