Des entreprises agricoles qui tirent bien leur épingle du jeu

Par Charlotte Paquet 3:53 PM - 01 novembre 2019
Temps de lecture :

L’entreprise Bleuets Sylma de Pointe-aux-Outardes a remporté la deuxième place de la catégorie Argent lors du récent concours de l’Ordre national du mérite agricole. Ses copropriétaires Sylvie Martel et Daniel Harvey reçoivent leur prix des mains de Marthe Kleiser, directrice régionale du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation sur la Côte-Nord. Photo courtoisie

Les cinq entreprises agricoles nord-côtières inscrites au récent concours de l’Ordre national du mérite agricole pour la région Saguenay-Lac-Saint-Jean et Côte-Nord ont bien tiré leur épingle du jeu.

Au total, 29 entreprises de la grande région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord, cette dernière étant reconnue comme une région agricole depuis 10 ans seulement, ont pris part à l’édition 2019 du concours, qui a pris fin par un gala tenu le 18 octobre. Cinq concourraient dans la catégorie Or, sept dans l’Argent et 17 dans le Bronze.

Bleuets Sylma, une bleuetière en activité à Pointe-aux-Outardes qui est propriété de Daniel Harvey et Sylvie Martel, a remporté la deuxième place dans la catégorie Argent.

« J’ai été quand même surpris. Ça fait un petit velours de se faire reconnaître », a témoigné M. Harvey. Il a rappelé que sa petite entreprise était en lice aux côtés de très grosses entreprises de troisième, quatrième et même cinquième génération.

Bleuets Sylma a été la première bleuetière à voir le jour dans la Manicouagan il y a 20 ans. Aujourd’hui, plus d’une douzaine d’autres se sont ajoutées.

Canneberges, miel et autres

Les Canneberges de la Côte-Nord, une entreprise de Chute-aux-Outardes appartenant à Claudie Canuel et Yvan Desjardins, a décroché le quatrième rang de la catégorie Or. Mme Canuel s’est montrée fière de son classement en notant que les récipiendaires des trois premières places sont toutes des entreprises de deuxième et même de troisième génération d’agriculteurs, contrairement à la sienne.

En Haute-Côte-Nord, l’entreprise Herbamiel de Sacré-Cœur, propriété de Marie-Pierre Fortier, a pris le cinquième rang sur les 17 concurrents dans la catégorie Bronze.

Enfin, les deux autres entreprises de la Côte-Nord inscrites l’ont été aussi dans la catégorie Bronze. Pousse-Partout de Fermont, propriété de Francine Marcoux et Yoland Corbin, a pris le 10e rang tandis que la Bleuetière Bleu nord de Sept-Îles, dirigée par Denis Picard, s’est classée au 13e échelon.

Le concours de l’Ordre du mérite agricole se tient aux cinq ans dans chaque région du Québec.

Partager cet article