La Table des groupes populaires s’intéresse à la justice climatique

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
La Table des groupes populaires s’intéresse à la justice climatique
La Table des groupes populaires offre un atelier pour faire le lien entre réchauffement climatique et justice sociale. Photo iStock

La Table des groupes populaires de la Côte-Nord offrira mercredi à Baie-Comeau et jeudi à Sept-Îles des ateliers sur le réchauffement climatique afin de voir de quelle façon ses groupes membres sont concernés par ce que l’organisme appelle la justice climatique.

L’atelier de Baie-Comeau aura lieu ce mercredi 6 novembre de 9 h à midi au pavillon Mance, situé sur l’avenue du même nom. Quant à l’atelier tenu à Sept-Îles jeudi, il se tiendra aux mêmes heures, à la salle Coulonges de l’Hôtel Gouverneur du boulevard Laure.

Ces ateliers seront animés par Josée Harnois, coordonnatrice à la TROVEP Montérégie et collaboratrice au G Mob, un organe d’information qui a pour objectif « d’appuyer des actions concrètes et immédiates en ce qui concerne les défis actuels les plus urgents », selon son site web.

La Table des groupes populaires dit s’intéresser depuis plusieurs mois au réchauffement climatique et particulièrement aux impacts qu’il aura sur les populations moins bien nanties.

L’organisme veut notamment « comprendre l’urgence d’agir face à la crise climatique, d’identifier les enjeux pour nos populations et les droits humains, de faire le lien entre justice sociale et justice climatique ».

La Table estime aussi que ces ateliers permettra d’identifier des pistes de solution et « déterminer les actions que nous aimerions amorcer ».

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des