Le Drakkar récolte un autre point au Cap-Breton

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar récolte un autre point au Cap-Breton
Le Letton Raivis Ansons a inscrit l'unique filet du Drakkar qui, malgré le revers, a disputé un autre fort match au Cap-Breton. Photo courtoisie

Même s’il s’est incliné 2-1 en tirs de barrage, le Drakkar a livré une autre solide performance sur une glace étrangère, samedi soir, face aux Eagles du Cap-Breton.

Impliqués dans un troisième match en quatre jours dans l’Est du pays, les membres de l’équipage n’ont pas à rougir de ce revers et ont pleinement mérité ce point précieux au classement général.

Les visiteurs, qui ont dominé 47-37 dans la colonne des tirs au but, auraient mérité un meilleur, mais ont fait face à un gardien de but, William Grimard, en très grande forme dans le clan adverse. Le numéro 30 a de plus stoppé les quatre tireurs contre lui en fusillade.

Son vis-à-vis Lucas Fitzpatrick a également été brillant et a bloqué 36 des 37 rondelles en temps régulier et en surtemps. L’attaquant Ryan Francis a finalement tranché le débat avec le but décisif lors du quatrième tir de barrage de son équipe.

À vive allure

Disputé à vive allure, le match a donné droit à des échanges endiablés. Aucun but n’a été marqué au cours des 40 premières minutes de jeu avant de voir Derek Gentile ouvrir la marque pour les locaux au début du troisième tiers.

Les visiteurs n’ont pas lâché prise pour autant et le Letton Raivis Ansons a profité d’un avantage numérique pour relancer le débat, moins de six minutes plus tard. Le suspense s’est échelonné jusqu’à la toute fin.

« Encore une fois, les joueurs ont disputé un très bon match. Les deux gardiens ont été très bons. Malgré la défaite, il n’y a pas grand-chose à reprocher à mes joueurs, qui ont compétitionné jusqu’au bout », a commenté le pilote Jon Goyens.

Calendrier

Conscient de la lourde commande et du calendrier intense (11 parties au cours des 23 derniers jours) auquels sa troupe a eu à faire face, l’entraîneur-chef peut difficilement en demander plus à sa jeune formation.

« J’apprécie surtout la façon dont les joueurs se comportent. Ils respectent le système et l’identité de notre équipe et, peu importe les points au classement, ils sont dans la bonne voie. Je suis très satisfait et très fier d’eux », a conclu le dirigeant.

En vitesse

Une foule de 3 370 spectateurs a assisté à cet excellent spectacle offert sur la patinoire du Centre 200 de Sydney…Avec une récolte de trois points sur une possibilité de six dans Maritimes, le Drakkar reviendra devant ses partisans, vendredi prochain, pour accueillir la visite des Huskies de Rouyn-Noranda.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des