Budget et taxes en hausse à la MRC de Manicouagan

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Budget et taxes en hausse à la MRC de Manicouagan
La MRC de Manicouagan a fait grimper le taux de taxation résidentielle de 9 % sur le territoire non organisé qu’elle gère.

Les élus de la MRC de Manicouagan ont adopté mercredi un budget en hausse significative de 7,75 %, pour s’établir à 6 621 519 $ pour 2020. Ceux et celles qui ont une propriété sur le territoire non organisé (TNO) devront vivre avec une légère hausse de leur compte de taxes.

La hausse de près de 8 % s’explique en bonne partie par l’augmentation des responsabilités désormais dévolues à la MRC. « Il y a plusieurs éléments qui se rajoutent à notre gestion », a fait valoir le préfet Marcel Furlong.

Comme l’a expliqué la conseillère cadre à la direction générale de l’organisme, Patricia Huet. La MRC a des ententes à respecter notamment avec le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord, le Conseil des arts et des lettres et le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration. La MRC contribue à hauteur de 48,5 % (287 264 $) à ces ententes sectorielles.

Pour son fonctionnement, la MRC utilisera 962 645 $. La quote-part versée par les municipalités, le Fonds de développement des territoires et les redevances sur les ressources naturelles financent cette portion du budget.

Le budget du TNO de la Rivière-aux-Outardes subit une importante augmentation de 21 %, pour s’établir à 1 202 942 $ pour l’année à venir. C’est que la MRC doit maintenant assurer la collecte des matières résiduelles sur ce territoire, pour laquelle elle devra débourser autour de 200 000 $ par année.

La MRC doit également supporter les coûts de son nouveau service d’urgence en milieu isolé, une exigence du ministère de la Sécurité publique.

Taux de taxation

Quant au taux de taxation sur le TNO, il grimpe de 9 % pour passer à 1,09 $ du 100 $ d’évaluation. Comme la valeur moyenne des chalets et des résidences secondaires se chiffre à 20 770 $, le compte de taxes moyen s’établira à 227,25 $, une hausse de 19,60 $. Pour ce qui est de la taxe sur les immeubles non résidentiels, elle est de 1,78 $ du 100 $ d’évaluation.

Dans les cinq dernières années, la MRC avait puisé près de 645 000 $ dans le surplus accumulé non affecté du TNO, « mais ce surplus a fondu parce qu’on l’utilisait pour maintenir le taux de taxes. Il ne reste maintenant que 150 000 $ dans ce surplus. C’est pour ça qu’on a choisi de hausser les taxes », a précisé le préfet.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des