Le TT-ski transforme un VTT en motoneige

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Le TT-ski transforme un VTT en motoneige
Steeve Legendre (à droite) est fier de son TT-ski. On l’aperçoit en compagnie d’Olivier Ducasse. Photo courtoisie

Un entrepreneur de Ragueneau, Steeve Legendre, poursuit ses démarches pour faire breveter son TT-ski, un système qu’il a mis au point pour transformer un véhicule tout-terrain (VTT) en motoneige.

Il y a une dizaine d’années, le propriétaire de Performance STL Racing a développé un ensemble de patins à installer sur le devant de son VTT en hiver. Il habitait alors Sept-Îles et cela lui permettait d’emprunter sans problème les sentiers de quads.

Or, à son arrivée dans la Manicouagan il y a cinq ans, il explique avoir été confronté à des sentiers non ouverts en hiver. Afin de pouvoir se déplacer à VTT hors sentier, le quadiste a conçu un système pour l’arrière de son engin. Les pièces nécessaires ont été fabriquées chez Fransi. C’est ainsi que son TT-ski est devenu réalité.

« En avant, ce sont des skis et en arrière, une chenille. C’est comme une motoneige. C’est pour du hors-piste, car ce n’est toujours pas légal dans les pistes de motoneige », précise-t-il.

Contrairement aux chenilles vendues sur le marché afin de pouvoir utiliser un VTT en hiver, le système développé par Steeve Legendre évite d’alourdir considérablement le véhicule et donc de ralentir les déplacements.

Selon lui, le grand avantage de son TT-ski est d’ailleurs relié à la vitesse, mais aussi au fait qu’il évite d’avoir deux machines, un VTT et une motoneige.

« Au départ, c’était pour moi personnellement. S’il y en a qui en veulent, je peux bien partager le fun, mais ce ne sera pas donné », prévient celui qui teste son engin depuis quatre ans.

Steeve Legendre se trouve en instance de brevet depuis environ deux ans. Est-ce que ses démarches porteront leurs fruits? Il l’ignore, car c’est compliqué et ça coûte cher. Mais s’il y a une chose qu’il sait, c’est que son TT-ski lui permet de s’amuser.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des