Samuel Murray impose de nouveau sa loi en Alberta

Par Sandro Célant 10:00 AM - 03 Décembre 2019
Temps de lecture :

Connu comme étant l’un des meilleurs joueurs de racquetball au monde, l’athlète originaire de Baie-Comeau a été forcé de retravailler ses plans pour la saison 2020. Photo courtoisie

Champion canadien en titre, Samuel Murray a de nouveau imposé sa loi, le week-end passé, lors des épreuves de sélection de l’équipe nationale de racquetball disputées à Sherwood Park en Alberta.

Couronné en simple et en double au cours des deux dernières années, le Baie-Comois, le premier favori a respecté la logique en compilant un dossier parfait durant la fin de semaine.

Bénéficiant d’un laissez-passer au premier tour, le numéro un au pays en remporté aisément (15-6, 15-1) sont match de quart de finale aux dépens de Mitch Bradley de Calgary.

Opposé à l’Ontarien Trevor Webb au tour suivant, Murray a enchaîné avec des verdicts identiques de 15-8 et 15-8 pour confirmer sa place pour la partie ultime.

Sans surprise, Samuel a retrouvé Coby Iwaasa, deuxième tête de série, lors de la grande finale, qui s’est soldée par des triomphes de 15-5 et 15-8 en faveur du détenteur de la huitième position au sein du circuit international IRT.

Médaille de bronze

Du côté féminin, la grande favorite Frédérique Lambert a aussi profité de l’occasion pour confirmer son statut de meilleure joueuse au Canada avec le premier rang au cumulatif.

La Baie-Comoise Michèle Morissette a également relevé le défi et s’est approprié la médaille de bronze à la suite d’une victoire, en trois manches de 15-7, 9-15 et 11-9, sur la Québécoise Juliette Parent.

 

Partager cet article