60e Tournoi de hockey mineur : William Jean sauve la mise pour Baie-Comeau

Par Sandro Célant 2:44 PM - 09 Décembre 2019
Temps de lecture :

L’attaquant William Jean a sauvé la mise pour la délégation hôtesse en remportant le trophée Claude-Roy attribué au meilleur prospect du 60e Tournoi de hockey mineur de Baie-Comeau. Sur la photo, Fernand Leblanc lui remet le trophée.

Malgré la défaite de son équipe en grande finale, l’attaquant William Jean a pu se consoler sur le plan individuel, dimanche, quand il a reçu le trophée Claude-Roy décerné au meilleur prospect du 60e Tournoi provincial de hockey mineur de Baie-Comeau.

Le numéro 15 des Vikings du pee-wee BB a connu une conclusion heureuse en s’appropriant le prestigieux trophée attribué par les membres d’un comité de sélection.

Victimes d’un revers de 4-1 face aux Basques de Sept-Îles lors de la grande finale, les Vikings ont quand même bien fait en étant l’une des deux équipes locales (en compagnie des Vikings du bantam BB) à atteindre la ronde ultime.

De son côté, William Jean a répondu à l’appel sur le plan offensif. Sa fiche de 3-2-5 en quatre parties lui a permis de terminer au sommet chez les pointeurs sur un pied d’égalité avec le Septilien Dylan Monger.

Surpris

Interrogé quelques instants après avoir reçu son trophée, le récipiendaire de 2019 s’est montré quelque peu surpris. « Je suis content, mais je ne m’attendais pas à ça », a-t-il confié en toute modestie.

Le successeur de Robin Poitras, récipiendaire l’an dernier, avait déjà connu du succès au tournoi de Baie-Comeau. « Il y a trois ans, j’avais reçu le trophée du meilleur buteur de ma catégorie », a rappelé l’élève de sixième année à l’école Boisvert.

Discret, le patineur de 12 ans est satisfait de sa saison au sein de la ligue pee-wee BB du Saguenay Lac-St-Jean/Côte-Nord. Son équipe se retrouve au quatrième rang du classement général avec une fiche de 9-5-2.

« Ça va bien. On a gagné plusieurs matchs et c’est le fun », a résumé l’auteur d’un bilan de huit buts, neuf mentions d’aide pour 17 points en 16 rencontres.

Aucun titre

Si William Jean a retenu l’attention sur la plan personnel, la délégation hôtesse a éprouvé beaucoup plus d’ennuis sur le plan collectif. Pour une des rares fois de son histoire, Baie-Comeau a été blanchie de la liste honorifique.

Finalistes dans le pee-wee BB et bantam BB, les athlètes locaux ont vu les visiteurs se montrer plus gourmands dans la récolte des nombreux trophées à l’enjeu.

Les hockeyeurs septiliens ont été très productifs durant la fin de semaine avec la conquête des titres convoités dans les catégories atome AA, pee-wee A, pee-wee B, pee-wee BB et bantam BB.

Les patineurs de Havre-Saint-Pierre ont remporté les finales dans l’atome A et midget A. Les athlètes de Fermont (atome B), Maliotenam (bantam A) et Chicoutimi (midget BB) ont complété la liste des vainqueurs.

Autres lauréats

De son côté, Julien Aucoin des Basques du bantam BB a mis la main sur le trophée Henry-Leonard attribué au meilleur défenseur du tournoi. Son coéquipier Nathan Collard a reçu le trophée Réal-Lapierre récompensant le meilleur gardien de la compétition.

Soixante-quinze équipes ont pris part à cette classique anniversaire présentée sous la présidence d’honneur de Fernand Leblanc. Au total, 3 453 spectateurs ont assisté à l’événement, une légère diminution comparativement aux 3 780 amateurs compilés en 2018.

 

Partager cet article