Le Drakkar confirme le départ de son capitaine

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar confirme le départ de son capitaine
Tout est confirmé. Le capitaine Gabriel Fortier prend la direction de Moncton en retour de Julien Hébert, 16 ans, et cinq choix au repêchage. Photo Denis Thibault

Le Drakkar a confirmé le départ de son capitaine Gabriel Fortier, jeudi midi, quand il a officialisé la transaction complétée avec les Wildcats de Moncton.

De retour au bureau après le congé du jour de l’An, les dirigeants de la LHJMQ ont dévoilé les détails de ce troc impliquant un total de deux joueurs et de cinq choix au repêchage.

Le rapide numéro 9 s’en va rejoindre les Chats sauvages en retour de l’espoir de 16 ans, l’attaquant Julien Hébert, un choix de 2e ronde (Charlottetown) et deux sélections de 3e ronde (Sherbrooke et Moncton) au repêchage de 2020.

Le navire obtient deux autres choix à la Séance de sélection de 2021, soit deux choix de 4e ronde, celui de Sherbrooke et de Moncton.

Deuxième dans l’histoire

Au centre de plusieurs rumeurs depuis les derniers jours, Gabriel Fortier devient, du même coup, le deuxième capitaine dans l’histoire du Drakkar (après Gabriel Bourque) à être échangé aux Wildcats.

Détenteur d’un dossier de 17-15-32 en 36 matchs, le choix de 1re ronde (4e au total) à l’encan de 2016 a disputé un total de 195 matchs avec la troupe locale et a compilé une fiche de 89 buts, 102 passes pour 191 points.

« Ce n’est jamais facile de laisser partir un joueur de la trempe de Gabriel, qui a rendu de précieux services et qui a été un ambassadeur hors-pair pour le Drakkar », a vite commenté le directeur général Pierre Rioux.

Objectifs

En discussion avec quelques équipes, le dirigeant avoue que la dernière transaction réalisée répondait plus aux besoins premiers par la direction, qui souhaite poursuivre sa mission de reconstruction.

« L’idée était de pouvoir rentrer un bel espoir et de rehausser notre banque de choix, qui était plutôt dégarnie. Julien (Hébert) possède beaucoup de potentiel et pourra éventuellement devenir un attaquant dans le top 6 », a expliqué Rioux.

Choix de 3e ronde (37e au total) des Wildcats en juin dernier, le patineur de 5 pieds 11 pouces et 175 livres a disputé trois parties avec le club junior et a compilé une fiche de 1-1-2.

Pilier des Chevaliers de Lévis dans la Ligue de hockey midget AAA, Hébert présente une fiche de 14-18-32 en 25 parties depuis le début de la saison. Débarqué à Baie-Comeau aux petites heures du matin, il s’est entraîné avec ses nouveaux coéquipiers jeudi.

« Il est avec nous pour la fin de semaine et va jouer au moins une partie. Nous allons évaluer le tout et nous prendrons ensuite une décision pour la suite des choses », a ajouté le dg, qui garde toujours son téléphone ouvert.

Fortier réagit

Rejoint en fin d’après-midi après avoir voyagé de Montréal vers le Nouveau-Brunswick, Gabriel Fortier a eu le temps de prendre part à un petit entraînement avec ses nouveaux coéquipiers.

« C’est sûr que cela fait spécial, mais c’est quelque chose à quoi je m’attendais. J’ai passé des années incroyables à Baie-Comeau et je suis maintenant prêt pour un nouveau défi », a confié le sympathique athlète lors d’une entrevue téléphonique.

Aboutir à Moncton représente une très belle option pour l’espoir du Lightning de Tampa Bay. « Je connais beaucoup de joueurs avec qui j’ai joué dans le passé et le talent de manque pas. L’équipe a décidé de foncer et la fin de saison s’annonce très intéressante. »

À la veille de son premier match face aux Mooseheads d’Halifax, le nouveau numéro 17 des Wildcats devrait évoluer sur le flanc gauche en compagnie de Mika Cyr et Jacob Pelletier.

Motivé par cette nouvelle mission, Fortier se sent d’attaque. « Un de mes objectifs était de gagner la coupe avec le Drakkar. Cela n’a pas marché. J’ai aujourd’hui une chance de gagner avec Moncton et je vais tout faire pour aider le club à réussir », a-t-il assuré en guise de conclusion.

 

 

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des