Belle victoire du Drakkar en tirs de barrage

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Belle victoire du Drakkar en tirs de barrage
Inspiré par une autre solide prestation du défenseur Christopher Merisier-Ortiz, le Drakkar est parvenu à l'emporter 4-3, en tirs de barrage, face à son grand rival rimouskois. Photo Mario Dechamplain

Le Drakkar est de nouveau revenu de l’arrière pour inscrire une grosse victoire, vendredi soir, quand il a vaincu l’Océanic de Rimouski par le pointage de 4-3 en tirs de barrage.

Les deux grands rivaux de la division Est se sont livré une très belle bataille devant 1 812 spectateurs qui ont droit eu droit à spectacle endiablé jusqu’à la toute fin.

La fusillade a été nécessaire et les membres de l’équipage sont parvenus à se faufiler avec l’unique but de la séance de tirs marqué par le vétéran de 20 ans Gabriel Proulx.

Pendant ce temps, son coéquipier et gardien de but Lucas Fitzpatrick, très solide en fin de rencontre, s’est montré intraitable face aux trois hockeyeurs à se présenter devant lui.

Moments forts

Les deux formations ont connu leurs moments forts durant ce match partagé et très enlevant dans la dernière portion de la rencontre.

Les visiteurs n’ont pas mis de temps à ouvrir le pointage quand Zachary Bolduc a touché la cible avec un tir précis dans la partie supérieure après seulement 68 secondes de jouées.

Dominants dans toutes les facettes de jeu en première période, les Rimouskois ont ensuite doublé leur priorité par l’entremise de Nathan Ouellet.

Accusant un retard de deux buts, le Drakkar s’est ensuite retrouvé à court de deux hommes en fin de période, mais est parvenu à stopper la menace et retraiter au vestiaire avec un pointage de 2-0.

« Cela a été un moment clé de la partie. Les joueurs se sont dédiés sur la patinoire et plusieurs n’ont pas hésité à bloquer des tirs pour aider l’équipe à rester dans le match », a reconnu l’entraîneur-chef Jon Goyens.

Réveil

Ce brio en défensive a inspiré les locaux qui ont sonné le réveil au deuxième tiers et ont renversé la vapeur avec une poussée de trois buts sans riposte orchestrée par le défenseur Christopher Merisier-Ortiz.

Première étoile du match, l’habile numéro 8 a inscrit le premier but des siens avant de préparer habilement le troisième réussi par le vétéran Brandon Frattaroli.

Encore une fois, les vikings du navire sont parvenus à revenir de l’arrière. « Un match de hockey ne dure pas juste 20 minutes et c’est pourquoi il faut rester positif. Si tu veux faire des choses positives sur la patinoire, tu dois aussi être positif entre les deux oreilles », a ajouté le pilote en louangeant son groupe de leaders.

Tirant de l’arrière 3-2, l’Océanic a relancé le débat, en début de troisième période, avec le premier filet de Nicolas Guay dans l’uniforme rimouskois.

Les deux équipes ont bénéficié de quelques bonnes occasions en surtemps, mais les gardiens Fitzpatrick et Raphaël Audet, appelé en relève à Justin Blanchette, ont su fermer la porte avec des arrêts très importants.

En vitesse

Le vétéran Charles-Antoine Giguère a complété le pointage pour le Drakkar…Impliqué dans un tout premier à bord du navire, la nouvelle acquisition du club, l’attaquant de 16 ans Julien Hébert, a démontré de très belles habiletés sur la patinoire…Actif dans son tout premier match avec les Wildcats de Moncton, l’ex-capitaine du club Gabriel Fortier a inscrit un but et deux aides dans une victoire de 7-3 sur les Mooseheads d’Halifax…Avant la partie, la direction de l’équipe a présenté les joueurs du Petit Drakkar de la Côte-Nord, qui défendront les couleurs de la région au tournoi international de hockey pee-wee B.S.R….Le Drakkar sera de retour devant ses partisans, samedi après-midi, pour accueillir les Tigres de Victoriaville.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des