Nathan Légaré devient le 20e capitaine du Drakkar

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Nathan Légaré devient le 20e capitaine du Drakkar
La direction du Drakkar a choisi Nathan Légaré comme le nouveau capitaine, qui pourra compter sur l'appui de ses assistants Keenan MacIsaac (à gauche), Gabriel Proulx et Christopher Merisier-Ortiz. Photo courtoisie

L’organisation du Drakkar confirme la nomination de l’attaquant Nathan Légaré comme le nouveau capitaine du navire.

Le successeur de Gabriel Fortier, échangé aux Wildcats de Moncton au cours des derniers jours, devient ainsi le 20e titulaire dans l’histoire de la concession et misera sur Gabriel Proulx, Christopher Merisier-Ortiz et Keenan MacIsaac comme assistants.

L’entraîneur-chef Jon Goyens n’a pas ménagé les éloges à l’endroit du patineur de 18 ans tout en précisant qu’il s’agissait d’une étape logique dans le développement de son numéro 29.

« Nathan est un choix de 1re ronde de notre équipe qui a le logo tatoué sur le cœur. Il a développé son style et est devenu un joueur exemplaire pour les autres grâce à son niveau de compétition », a commenté fièrement le pilote.

Bel honneur

Meilleur pointeur du club avec une fiche de 19 buts, 21 passes et 40 points en 36 parties, Légaré s’est évidemment montré très honoré et ravi de cette marque de confiance.

« Je suis très heureux de cette nomination. J’ai beaucoup appris des deux capitaines (Antoine Girard et Gabriel Fortier) avec qui j’ai évolué depuis le début de ma carrière junior et je vais tenter de transmettre ces mêmes valeurs à mes coéquipiers », a précisé le choix de 3e tour des Penguins de Pittsburgh en 2019.

Conscient que son équipe a effectué plusieurs changements importants au cours de la récente période de transactions, l’ailier droit sait à quoi s’attendre et le rôle qu’il aura à jouer dans le vestiaire.

« Il y a plusieurs nouveaux jeunes joueurs qui ont une belle opportunité de se faire valoir. Notre succès repose sur un effort collectif et l’objectif est de bien les entourer afin de leur montrer le droit chemin. »

L’envers de la médaille

Avec 30 parties à disputer en saison régulière, le Drakkar aura du pain sur la planche en évoluant dans une conférence très forte regroupant des formations comme Moncton, Chicoutimi, Rimouski et le Cap-Breton.

« C’est sûr que ce ne sera pas toujours facile. Il faudra y aller un match à la fois et bien travailler en équipe. L’an dernier, j’ai vécu l’envers de la médaille avec un club favori. La saison s’est mal terminée et je sais plus quoi faire pour éviter de vivre le même scénario », a conclu le nouveau capitaine.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des