Le Prix littéraire Myriam-Caron voit le jour

Photo de Éric Martin
Par Éric Martin
Le Prix littéraire Myriam-Caron voit le jour
La mémoire de Myriam Caron continuera à survivre grâce à un nouveau prix littéraire décerné par le Salon du livre de la Côte-Nord.

À sa manière, Myriam Caron a marqué le milieu culturel nord-côtier par ses diverses réalisations. C’est en sa mémoire que la Corporation du Salon du livre de la Côte-Nord vient de créer un nouveau prix littéraire en son nom. Sa remise se fera lors de la cérémonie d’ouverture de la 36e édition de ce rassemblement littéraire, le 23 avril au cégep de Sept-Îles.

Ce prix sera remis à des écrivains de la région ou qui en sont originaires ayant publié un ouvrage entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019. Les auteurs et les éditeurs désirant soumettre une mise en candidature doivent remplir le formulaire de mise en candidatures disponibles sur le site Web du Salon du livre de la Côte-Nord d’ici le 14 février. Cette récompense s’accompagne d’une bourse de 1 000 $ grâce à un partenariat avec le Réseau Biblio Côte-Nord.

Après avoir fait des études à Montréal, Myriam Caron est revenue s’établir à Sept-Îles où elle a dirigé sa propre entreprise, Production Libres Underground. Leméac Éditeur a publié ses romans Génération pendue (2011) et Bleu (2014), ouvrage pour lequel elle a mérité l’année suivante le Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) — Œuvre de l’année sur la Côte-Nord. Elle s’est éteinte en janvier 2016 à l’âge de 41 ans.

« Myriam a ému la communauté nord-côtière autant par ses deux magnifiques romans que par sa bataille des dernières années contre le cancer. Ce prix est à notre avis une belle façon de garder bien vivante sa mémoire », soulève la directrice générale de la Corporation du Salon du livre de la Côte-Nord, Mélanie Devost.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des