Racquetball : Morissette et Murray triomphent à Winnipeg

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Racquetball : Morissette et Murray triomphent à Winnipeg
Les Baie-Comois Michèle Morissette et Samuel Murray ont imposé leur loi, en fin de semaine, lors de la deuxième épreuve de sélection de l'équipe nationale de racquetball tenue à Winnipeg.

Les Baie-Comois Michèle Morissette et Samuel Murray ont volé la vedette et se sont habilement couverts de gloire, en fin de semaine, lors de la deuxième épreuve de sélection de l’équipe nationale de racquetball tenue à Winnipeg.

Les deux athlètes locaux ont imposé leur loi dans leur division et ont profité du rendez-vous pour décrocher la première position au cumulatif.

Double champion canadien en titre, Murray est revenu à la charge du côté masculin et a de nouveau confirmé son statut de joueur numéro un au pays.

Vainqueur lors de la première épreuve de sélection, Samuel a débuté sa compétition avec une victoire en deux sets de 15-2 et 15-6 sur le Québécois Michael Leduc. Il a ensuite infligé le même sort (15-3 et 15-2) au Manitobain Kurtis Cullen.

Qualifié pour la grande finale, le Nord-Côtier a retrouvé son éternel rival, Coby Iwaasa, tête de série numéro 2, au match ultime qui a toutefois nécessité trois manches de jeu.

L’Abertain est parvenu à gagner le set initial 15-8 avant de voir Samuel Murray ouvrir la machine et répliquer avec un gain de 15-7 en deuxième manche et un triomphe décisif de 11-1 dans la troisième.

Michèle Morissette

Médaillée de bronze lors de la première épreuve de sélection présentée avant les Fêtes, Michèle Morissette a également connu un week-end parfait sur les terrains du Manitoba.

Quatre joueuses élites aspiraient aux grands honneurs. L’aspirante locale a pris les moyens nécessaires pour se les approprier grâce à un bilan sans faille de trois victoires en trois sorties.

Semée deuxième tête de série, Morissette a amorcé le tournoi à la ronde avec des conquêtes de 15-11 et 15-2 sur Juliette Parent avant de doubler Cassie Prentice (15-6 et 15-5) de la Saskatchewan.

Confrontée à Christine Richardson, première tête de série, pour l’affrontement ultime, Michèle a poursuivi sur sa lancée fructueuse et a confirmé son règne grâce à des verdicts gagnants de 15-5 et 15-11.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des