Négos : les profs sortent pour manifester

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Négos : les profs sortent pour manifester
Sindy Lebrun (deuxième à droite) et quelques collègues enseignants ont manifesté jeudi matin à l’intersection Laflèche-de Bretagne.

Après le bâillon imposé pour l’adoption du projet de loi 40 abolissant les commissions scolaires, les professeurs craignent de subir un peu le même sort dans leurs négociations avec le gouvernement pour le renouvellement de leur convention collective. Quelques-uns d’entre eux sont dans la rue ce jeudi matin à Baie-Comeau pour se faire entendre.

« Quand le premier ministre et le ministre de l’Éducation ont accédé au pouvoir, ils disaient que l’éducation était au cœur de leurs préoccupations. Avec le dépôt des offres patronales en décembre, ce qu’ils ont dit et ce qu’ils nous offrent, c’est deux mondes », a fait valoir Sindy Lebrun, vice-présidente du Syndicat de l’enseignement de la Haute Côte-Nord, qui représente 550 profs de Tadoussac à Baie-Trinité.

Mme Lebrun rappelle que le principal enjeu dans ces négos concerne la pénurie de personnel, particulièrement criante dans la région. « Il y a des gens qui quittent, épuisés, il y a des gens qui changent de voie à l’université parce qu’ils voient bien ce qui se passe. Ce n’est pas avec ces offres qu’on va attirer de nouvelles personnes », a ajouté la vice-présidente.

Cette manifestation était la première dans ces négociations. Le 31 mars, à l’échéance de la convention, « on va y aller avec des moyens plus sérieux », a prévenu Sindy Lebrun en conclusion.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des