Des tests pour un nouveau produit chez Résolu

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Des tests pour un nouveau produit chez Résolu
Le président québécois d’Unifor, Renaud Gagné, souhaite qu’une nouvelle niche se développera avec les tests réalisés par Résolu à sa papetière de Baie-Comeau.

Produits forestiers Résolu teste présentement à son usine de Baie-Comeau un nouveau produit, soit un type de pâte qui peut être utilisé dans la fabrication de papier hygiénique, entre autres. Il y a donc autre chose que du papier journal qui sort de cette usine par les temps qui courent.

C’est le directeur québécois du syndicat Unifor, de passage à Baie-Comeau mardi dans le cadre de sa tournée provinciale, qui a fait cette révélation aux journalistes sur place pour le rencontrer.

« C’est très intéressant qu’un nouveau créneau soit développé à Baie-Comeau », a confié Renaud Gagné, dont le syndicat représente les employés de la papetière et de la Scierie des Outardes. « Si on reste dans le papier journal, ça décroit tout le temps, on est à risque. On espère que cette nouvelle niche va se développer. »

Le président de l’unité syndicale locale, Steve Belzile, a indiqué pour sa part que cette pâte « peut avoir plusieurs applications, comme remplacer le plastique dans certaines produits d’emballage. Il y a beaucoup de possibilités » qui s’ouvrent, a-t-il lancé.

Tout comme M. Gagné, M. Belzile a rappelé qu’en ce qui concerne la demande de papier journal, la baisse est continue. « C’est encourageant d’avoir de nouveaux débouchés », a confié le président du local 352, ajoutant que « ces débouchés, on va les voir au fur et à mesure ».

Le porte-parole de Produits forestiers Résolu, Karl Blackburn, confirme que l’entreprise teste la production de cette pâte à Baie-Comeau, mais qu’on ne parle pas encore d’une nouvelle production.

« Il n’y a rien d’anormal à ce qu’on fasse différents tests, tout dépendant du type d’équipements que nous avons dans nos différentes installations, mais ce serait prématuré d’aller de l’avant là-dedans tant que les tests ne sont pas complétés », a-t-il déclaré.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des