Des bâtons de bois qui rapportent à l’école Serge-Bouchard

Par Charlotte Paquet 11:56 AM - 03 mars 2020
Temps de lecture :

Marilou Marois, Annabelle Thibault, Allison Murray et Brianna Jieni Therriault ont décroché une mention pour l originalité de leur oeuvre. Photo courtoisie

La construction de ponts en bâtons de bois, les élèves de l’école secondaire Serge-Bouchard (ESSB) de Baie-Comeau connaissent ça. À preuve, une équipe locale s’est une fois de plus démarquée au Défi Pontpop, présenté à l’École de technologie supérieure (ETS) de Montréal le 23 février.

Le quatuor composé de Marilou Marois, Annabelle Thibault, Allison Murray et Brianna Jieni Therriault a remporté une mention pour l’originalité de son œuvre intitulée Le Pont Royal.

C’est la troisième fois en autant de participations d’élèves de l’ESSB au Défi Pontpop que la même mention est décernée à une équipe. Elle est assortie d’une bourse de 250 $.

Cette année, 11 étudiants de quatrième et cinquième secondaire, répartis en trois équipes, ont pris part à la 18e édition de cette compétition. Depuis septembre, ils ont consacré des dizaines d’heures à la conception de leur projet de pont, avec le soutien de l’enseignant Éric Thibeault et de Jean Gagnon du cégep de Baie-Comeau.

L’École de technologie supérieure et le Réseau Technoscience organisent ce défi original qui consiste à fabriquer un pont résistant et esthétique tout en utilisant comme seuls matériaux des bâtons de Popsicle, des cure-dents en bois, de la colle blanche et de la soie dentaire.

Une quarantaine d’équipes provenant de 16 écoles secondaires ont rivalisé d’ingéniosité lors de la dernière édition. L’ESSB était la seule provenant de l’extérieur de la grande région de Montréal.

Partager cet article