COVID-19 : la quarantaine pour Félix Girard

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
COVID-19 : la quarantaine pour Félix Girard
De retour au Québec au cours des derniers jours, l’attaquant Félix Girard vit présentement l’étape de la quarantaine associée au fléau de la COVID-19 après avoir vécu une belle expérience européenne avec un club de hockey professionnel de la Hongrie. Photo courtoisie

De retour au Québec depuis quelques jours, l’attaquant Félix Girard doit présentement se soumettre au processus de la quarantaine associée au fléau de la COVID-19 à la suite de sa récente aventure de hockey vécue en Hongrie.

L’ancien capitaine du Drakkar, qui a passé quatre mois en Europe, est revenu à Baie-Comeau jeudi dernier et traverse la période d’isolement obligatoire pour toute personne arrivant de l’extérieur du pays.

« Tout se passe bien et je suis content de voir toutes les mesures préventives prises par le Québec pour contrer le virus. C’est le fun de constater que les autorités sont vite passées à l’action et je n’ai aucun problème de rester à la maison », a confié l’athlète lors d’une conversation téléphonique.

Évoluant avec la formation de Fehérvar, dans une municipalité située à une heure de Budapest, le joueur de centre était bien au fait de tout de ce phénomène en sol européen et des conséquences reliées au coronavirus.

Plusieurs pays

« Il se passait beaucoup de choses dans les autres pays plus proches comme l’Autriche, l’Italie et la France. En Hongrie, les touristes sont moins nombreux, mais les dirigeants du pays n’ont pas eu le choix d’agir. »

Le patineur de 25 ans a déjà vécu tout ce que la province et le pays traversent actuellement. « Là-bas, les procédures ont débuté deux semaines avant avec l’annulation de la saison de hockey et de tous les autres sports en raison de cas détectés. »

Félix et son équipe n’avaient pu se qualifier pour la ronde éliminatoire. « Initialement, mon retour au pays était prévu en avril. Quand j’ai vu tout ce qui se passait, j’ai devancé mon voyage et j’ai pu le faire avant que toutes les restrictions soient en vigueur. Cela s’est bien passé et je n’ai pas eu de problème dans les aéroports », a-t-il assuré.

Expérience

Sur le plan hockey, le patineur a fort apprécié sa toute première expérience professionnelle sur le Vieux continent et a bouclé sa saison avec une fiche de 9-21-30 en 36 parties.
Après avoir débuté sa saison dans la Ligue américaine, Girard s’est retrouvé dans la Ligue de la Côte Est (ECHL) avant de reluquer vers l’Europe et dénicher ce poste au sein de la Ligue d’Autriche de hockey sur glace.

« Il y avait une place de disponible et j’ai pu l’avoir. C’est un très bon calibre de jeu et j’ai eu la chance de voir pas mal d’action. Le nombre de matchs est moins grand qu’en Amérique et nous avons l’opportunité de voyager et de visiter de très belle villes. »

Avenir

Rendue à étape importante de sa carrière, l’ex-numéro 16 se montre optimiste pour la suite des choses. « En Europe, il y a tellement de ligues et de circuits possibles. Une fois que tu y as mis les pieds, il est plus facile d’avoir des contacts et un retour en Hongrie n’est pas impossible. »

Conscient que le monde du sport professionnel est en pause pour une durée indéterminée, le hockeyeur garde espoir. « Pour l’instant, le hockey n’est pas trop le sujet de discussion, mais plusieurs options pourront être envisagées et nous allons évaluer le tout en temps et lieu », a ajouté Félix en guise de conclusion.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des