COVID-19 : l’utilisation des masques est surveillée

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
COVID-19 : l’utilisation des masques est surveillée

Tous les pays dans le monde surveillent l’utilisation des masques par le personnel de la santé afin d’éviter une éventuelle pénurie et le Québec n’y fait pas exception, a admis le premier ministre François Legault jeudi.

Il s’est cependant fait rassurant sur la protection apportée aux travailleurs du réseau de la santé en mentionnant qu’il « n’est pas question de faire quelque compromis que ce soit ».

D’après lui, si la question des masques soulève tant d’inquiétude, c’est qu’advenant la poursuite de la montée des cas dans les prochaines semaines, leur disponibilité pourrait être problématique. Des discussions se tiennent avec le gouvernement fédéral et des fournisseurs de partout sur la planète, mais le gouvernement veut agir en prévention. « Il faut une utilisation judicieuse des masques », a-t-il averti.

Le directeur de la santé publique au Québec, le Dr Horacio Arruda, a renchéri un peu plus tard. « Le masque est utile en contexte de soins, mais la chose la plus importante et je vais radoter, c’est lavez-vous les mains. »

Il a souligné que l’objectif est de protéger à la fois les patients et le personnel de la santé et que, tout dépendant des risques et de leur évolution, les prescriptions de masque seront adaptées.

Dans la communauté, le port du masque est absolument inutile pour les gens qui ne sont pas malades et n’ont aucun symptôme. C’est la distanciation physique qu’il faut respecter, a insisté le Dr Arruda.

 

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des