COVID-19 : les bénévoles lèvent la main dans la Manicouagan

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
COVID-19 : les bénévoles lèvent la main dans la Manicouagan
Odette Desrosiers, une nouvelle bénévole, a effectué la livraison d une commande préparée par Provigo vendredi après-midi. Photo Cindy Berger

« Nous, on a un line-up. Il y a du monde qui attend pour bénévoler », se réjouit la directrice générale du Centre d’action bénévole (CAB) de la MRC de Manicouagan, Cindy Berger, qui voit tout de même d’un bon œil l’invitation au bénévolat lancée jeudi par le premier ministre François Legault.

Au cours des deux dernières semaines, le CAB a vu sa banque de bénévoles augmenter de plus du double pour passer de 30 à 70. La création de la page Facebook Solidarité Manicouagan explique ce bond.

« On a quand même été avant-gardistes, je dirais. La Manicouagan s’est manifestée avant (l’appel de jeudi) avec la page Solidarité Manicouagan », souligne Mme Berger. « On a eu des téléphones et on s’attend à en avoir davantage encore avec l’annonce du premier ministre. Les gens ont le goût de bénévoler. »

Si la Manicouagan n’a pas eu besoin d’attendre le message de M. Legault pour que des bénévoles lèvent la main, tel n’est pas nécessairement le cas dans d’autres centres d’action bénévole au Québec qui manquent cruellement de bénévoles pour faire face à la musique, selon Mme Berger.

Le CAB invite les personnes qui souhaitent contribuer au mieux-être des autres et les organismes qui ont des besoins à le contacter par téléphone ou encore par Messenger, la messagerie de Facebook. La nouvelle mouture du portail Internet jebénévole.ca, en place depuis jeudi au Québec, est également disponible pour les deux groupes, bien qu’il connaisse quelques difficultés d’accès.

Selon des données fournies vendredi par la Fédération des centres d’action bénévole du Québec, 11 402 bénévoles se sont inscrits sur le portail depuis hier, 8 793 jumelages ont été réalisés avec des organismes et 150 000 visiteurs uniques ont été observés.

Affectés aux livraisons

Pour le moment, le gros du travail bénévole coordonné par le CAB de la MRC de Manicouagan touche la livraison des commandes d’épicerie en ligne. Cependant, complètement débordés par l’affluence, la plupart des marchés d’alimentation ont des délais qui peuvent aller de 24 à 48 h, d’après Mme Berger.

« Ce qui bogue, c’est les systèmes informatiques. On est en attente en ligne pour passer notre commande. Ensuite, il y a le délai entre le temps où on passe la commande et la préparation de la commande. On ne peut pas être super efficace », souligne-t-elle, en faisant ici référence au service bénévole de livraison.

Mme Berger affirme réfléchir à un plan B pour améliorer les choses et rappelle que le service offert par ses bénévoles est tout à fait gratuit et couvre également la livraison de médicaments à partir des pharmacies.

Le CAB poursuit les activités de sa popote roulante pendant la crise de la COVID-19, mais pour les gens déjà inscrits avant. « On n’est pas capable d’en prendre d’en prendre davantage », prévient la directrice générale en parlant de la capacité du fournisseur des quelque 900 repas pas mois livrés par ses bénévoles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires