COVID-19 : le CISSS Côte-Nord dévoile les MRC touchées et la liste des points de contrôle

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
COVID-19 : le CISSS Côte-Nord dévoile les MRC touchées et la liste des points de contrôle

Le CISSS Côte-Nord a fait le point sur la situation du contrôle de l’accès à la région et sur les 13 cas confirmés à la COVID-19.

« Le contrôle d’accès à la région, c’est une décision qui devait se prendre », soutient Stéphane Trépanier, médecin conseil à la direction de la Santé publique sur la Côte-Nord. Il a indiqué que la population nord-côtière est de trois ans plus âgée qu’ailleurs et qu’il y a plusieurs personnes atteintes de maladies chroniques. La situation des villages isolés était aussi une problématique.

Les mesures annoncées par la ministre de la Sécurité publique pour un contrôle dans huit régions du Québec ne touchent pas le personnel du réseau de la santé et les travailleurs critiques des services essentiels. Ce contrôle à l’accès à la Côte-Nord prévaut jusqu’au 13 avril.

Les points de contrôle par les policiers seront :  

–          Traversier de Tadoussac

–           Sacré-Cœur – Route 172

–          Aéroport de Sept-Îles

–          Aéroport de Baie-Comeau

–          Moisie/Rivière-au-Tonnerre

–          Traversiers Baie-Comeau/Godbout

Pour la frontière entre Terre-Neuve/Labrador et Blanc-Sablon, il sera recommandé l’isolement de 14 jours.

Cas confirmés

Le CISSS Côte-Nord maintient la confidentialité quant à la provenance des 13 cas confirmés, mais mentionne que les MRC de La Haute-Côte-Nord, de Manicouagan, de Sept-Rivières et de la Minganie comptent toutes au moins un cas. La MRC de Caniapiscau et celle du Golfe-du-Saint-Laurent n’en ont pas.

Sept des treize cas sont de personnes qui n’ont pas voyagé. Toutes les personnes des cas confirmées sont en isolement à leur domicile.

Avec la hausse des tests, le Dr Richard Fachenoun s’attend à une hausse du nombre de cas, mais ne peut prédire si elle sera significative. « Si les gens respectent les mesures de distanciation sociale et d’hygiène, la transmission sera ralentie ».

STQ

Le Dr Stéphane Trépanier a mentionné que les traverses entre Matane et la Côte-Nord sont toujours prévus, mais qu’il y aura un point de contrôle à Baie-Comeau et à Godbout.

Navires

Pour les navires qui accosteront aux installations portuaires des entreprises de la région, le Dr Trépanier demande à ce que les gens ne débarquent pas dans les municipalités. S’ils doivent le faire, que ce soient en hébergement séparé.

Poissonneries/Pêcheurs

Pour les pêcheurs, un comité provincial est en branle pour étudier la situation face à la COVID-19. Quant aux poissonneries, le Dr Fachehoun mentionne que les propriétaires ont des questionnaires pour les travailleurs et qu’il y a « un plan d’action à suivre ».

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des