COVID-19 : l’élan de générosité dépasse les attentes de Kevin Grenier

Par Charlotte Paquet 6:00 AM - 02 avril 2020
Temps de lecture :

Kevin Grenier a lancé une page Facebook dédiée à la collecte de dons.

La grande vague de générosité lancée par Kevin Grenier, pour aider les personnes touchées par des pertes d’emploi en raison de crise du coronavirus, a connu un succès tel que son instigateur, dépassé par les dons qui n’en finissent plus de rentrer, reçoit désormais l’aide de Centraide Haute-Côte-Nord-Manicouagan et du Centre d’action bénévole (CAB) de la MRC de Manicouagan.

Dans une nouvelle publiée mercredi matin sur son site Internet, le journal Le Manic a raconté l’histoire de l’homme de 30 ans à l’origine de ce grand mouvement de solidarité.

Au départ, Kevin Grenier avait proposé tout bonnement, sur Facebook, de remettre un sac d’épicerie d’une valeur de 40 à 45 $ chaque semaine à une personne dans le besoin en raison de la pandémie. Se considérant chanceux d’avoir un très bon salaire grâce à un emploi dans une mine d’or au Nunavut, il voulait redonner au suivant. Dans le même souffle, il invitait les gens qui ont la chance de conserver leur emploi à lui remettre des dons pour l’achat de cartes-cadeaux d’épicerie. En moins de 24 heures, il avait amassé près de 900 $.

Or, ce grand mouvement s’est poursuivi puisqu’en l’espace d’à peine quelques heures ce mercredi, près de 1 300 $ avaient à nouveau été amassés.

Une gestion difficile

S’il s’est associé au CAB et à Centraide, a-t-il expliqué dans une vidéo partagé sur Facebook, c’est que « beaucoup de monde voulait m’envoyer de l’argent et je refusais, car je ne savais plus trop comment gérer ça ». « Moi, je ne pouvais plus continuer à recevoir des dons dans mon compte personnel », a ensuite précisé au Manic celui qui a réellement été dépassé par l’affluence de dons.

Le partenariat avec le Centre d’action bénévole lui permettra de mieux cibler les personnes à aider financièrement. « Je veux des gens en attente de chômage ou atteintes du virus. Moi, je ne veux pas ceux qui dépendent du système à l’année », a expliqué le papa de deux jeunes enfants.

Pour sa part, Centraide recevra les dons et émettra des reçus de charité.  À chaque tranche de 1000 $ en dons, des cartes-cadeaux d’épicerie seront achetées et distribuées sur le territoire compris entre Ragueneau à Godbout.

Les personnes qui veulent faire des dons doivent y aller par virement bancaire au 418 445-5567 ou centraidehcnman@globetrotter.net. Les personnes qui ont des besoins sont aussi invitées à écrire à Centraide en privé.

SOS Manicouagan-KevinBig

Kevin Grenier a lancé la page Facebook SOS Manicouagan-Kevin Big où sera diffusée toute l’information en lien avec la récolte de dons. Les personnes qui ont besoin d’un coup de pouce sont aussi invitées à envoyer un message privé sur cette page. « Nous allons filtrer les demandes et vous dire si vous recevrez une carte-cadeau Maxi», a souligné l’instigateur.

« On garde le même principe, on ne change pas la recette, sauf que je vais avoir de l’aide. (…) On a un beau mouvement de solidarité, il ne faut pas perdre ça. C’est un concept qui est nouveau aussi, je ne voulais pas donner ça à n’importe qui », a conclu Kevin Grenier, en rappelant la notoriété des deux organismes qui le soutiennent.

Partager cet article