La grande pause du Québec est prolongée jusqu’au 4 mai

Par Karine Dufour-Cauchon 1:08 PM - 05 avril 2020
Temps de lecture :

La « pause » forcée que connaît le Québec sera plus longue que prévue pour continuer la « grande bataille » contre la pandémie de la COVID-19. Pour être « réaliste », le gouvernement soutient que la pause est repoussée jusqu’au 4 mai.

Tous les commerces non essentiels devront prolonger leur fermeture au-delà du 13 avril. Initialement, la mesure décrétée par le premier ministre François Legault le 23 mars avait été prise pour que le « sommet » de la courbe de cas de coronavirus soit atteint dans les alentours du 5 avril, aujourd’hui.

Ce n’est visiblement pas ce que reflète l’évolution actuelle des cas, selon ce que laisse entendre le gouvernement dans son point de presse quotidien. Le pic des cas devrait arriver « dans les prochaines semaines ».

Le premier ministre en a fait l’annonce aujourd’hui, 5 avril, aux côtés de son ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon.

C’était au tour du directeur national de santé publique, Horacio Arruda, de prendre un congé bien mérité. C’est son homologue qui a pris la parole aujourd’hui pour répondre aux questions des journalistes à la Tribune de la presse à Québec, le conseiller médical stratégique Richard Massé.

 

Partager cet article