COVID-19 : attention avec la chloroquine, prévient Santé Canada

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
COVID-19 : attention avec la chloroquine, prévient Santé Canada

Santé Canada s’inquiète du fait que certaines personnes pourraient acheter directement de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine et l’utiliser pour prévenir ou traiter la COVID-19. Ce n’est pas une bonne idée, assure l’organisme, qui indique qu’il n’a autorisé aucun médicament qui permet de prévenir, de traiter ou de guérir la COVID-19.

Selon Santé Canada, la chloroquine et l’hydroxychloroquine peuvent entraîner de graves effets secondaires, notamment de graves troubles du rythme cardiaque. Le risque lié à ces effets secondaires peut augmenter à des doses plus élevées ou si les médicaments sont utilisés en association avec d’autres médicaments.

Les patients ne devraient prendre ces médicaments que sous la supervision d’un médecin, rappelle-t-on.

La chloroquine et l’hydroxychloroquine sont des médicaments approuvés pour traiter la malaria et certaines maladies auto-immunes, dont le lupus et la polyarthrite rhumatoïde. Ils peuvent causer des dommages au foie et aux reins, une baisse du taux de sucre dans le sang (hypoglycémie) et des troubles du système nerveux, comme des étourdissements, des évanouissements ou des crises épileptiques.

Dans les cas les plus graves, les effets sur le rythme cardiaque peuvent être mortels. Les enfants sont particulièrement sensibles à ces médicaments, et même de faibles doses peuvent leur être dangereuses.

Santé Canada a autorisé des essais cliniques utilisant la chloroquine et l’hydroxychloroquine pour traiter la COVID-19. « Jusqu’à maintenant, les données tirées des essais cliniques sont limitées, et les résultats ne permettent pas de montrer de façon concluante que des médicaments précis sont efficaces contre la COVID-19 », précise l’organisme.

Renseignements à l’intention des patients et des consommateurs :

  • Utilisez la chloroquine ou l’hydroxychloroquine seulement si elle vous a été prescrite par un médecin qui supervise votre traitement.
  • Consultez votre médecin si, pendant la prise de ces médicaments, vous ressentez des symptômes comme une arythmie cardiaque, des étourdissements, des évanouissements, des crises épileptiques ou tout autre effet secondaire.
  • Soyez prudent lorsque vous achetez des médicaments par l’entremise d’Internet. Si vous avez des questions sur la légitimité d’une pharmacie sur Internet, communiquez avec l’organisme de réglementation de la pharmacie de votre province ou de votre territoire.
  • Signalez à Santé Canada tout événement indésirable associé à un produit de santé.
  • Signalez à Santé Canada toute plainte liée à des produits non autorisés.
Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des